Délices d'automne: le monde s'invite à la table

L'édition 2015 des Délices d'automne mettra l'accent sur... (Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'édition 2015 des Délices d'automne mettra l'accent sur les saveurs du monde entier avec son thème «Ouverts sur le monde». Dans l'ordre, on retrouve Roger Picard, président de la Corporation des événements de Trois-Rivières, Laurence Bareil, présidente d'honneur, Daniel Cournoyer, conseiller municipal et représentant du maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, de même que Martin Soulières, directeur du Provigo Le Marché de Trois-Rivières.

Photo: Andréanne Lemire, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les gourmands sont conviés à leur rendez-vous annuel des Délices d'automne qui se tiendront du 4 au 7 septembre prochain au parc portuaire de Trois-Rivières. Sous le thème «Ouverts sur le monde», on promet des mets et des produits exotiques, mais les produits du Québec occuperont une place de choix sur les tables des producteurs et des restaurateurs présents.

Pour l'instant, plus de 45 exposants ont déjà confirmé leur présence. La nature et la provenance des produits promettent d'être très variées. «On a des démonstrations culinaires toute la fin de semaine et ces démonstrations seront axées sur les produits du Québec, mais en leur ajoutant un goût international», explique Marilyne Lavoie, coordonnatrice des Délices d'automne. «Par exemple, on y retrouvera des plats asiatiques avec des produits du Québec» illustre-t-elle. Pour les plus curieux, de l'alligator, du kangourou et du sanglier seront offerts en dégustation.

Même après seize ans d'existence, l'intérêt pour les Délices d'automne ne démord pas. «Les gens aiment bien manger et aiment savoir d'où proviennent les aliments», avance Mme Lavoie sur les raisons d'un tel succès. «Ici, ils peuvent discuter avec les exposants, connaître et goûter le produit sans nécessairement acheter», ajoute-t-elle. Selon la coordonnatrice, c'est d'ailleurs ce contact privilégié avec les producteurs qui fait la force d'un événement comme celui-là.

C'est Laurence Bareil qui assurera la présidence d'honneur de la 16e édition de l'événement. Pour la Trifluvienne d'origine que l'on a connue, entre autres, à l'animation de l'émission Qu'est-ce qui mijote, c'est un réel honneur de participer à un événement de sa région natale. Mais c'est aussi la gourmande assumée en elle qui a accepté avec excitation de prendre part à l'événement. Elle sera d'ailleurs sur place pour s'en mettre pleins les yeux... et l'estomac. «Je vais goûter à tout», assure-t-elle. «C'est un événement familial alors je veux tellement être là! Je veux rencontrer les gens et discuter avec eux.»

Dans le cadre des Délices d'automne, il est prévu qu'elle se mesure au maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, dans une compétition culinaire. «On m'a dit qu'il n'était pas très bon alors j'ai de bonnes chances de gagner», rigole-t-elle.

Elle a tenu à souligner l'intérêt grandissant des enfants pour la culture culinaire et l'importance d'un événement comme les Délices pour stimuler cette passion. «Ça contribue à l'épanouissement des papilles de nos enfants. On leur montre qu'il y a des gens qui aiment leur métier et que c'est grâce à eux que l'on peut dire que ce qu'on mange, ça goûte le ciel», mentionne l'animatrice.

En plus des dégustations et des démonstrations culinaires, des activités et des spectacles pour toute la famille compléteront la programmation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer