Quelque 30 000 animaux à recenser à Trois-Rivières

Le président et le directeur général de la... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président et le directeur général de la Société protectrice des animaux de la Mauricie, Daniel Cournoyer et Serge Marquis, ont annoncé le début de l'opération de recensement de chats et de chiens sur le territoire de Trois-Rivières.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anne-Sophie St-Gelais-Nash
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dès le 12 mai, la Société protectrice des animaux de la Mauricie (SPA) amorcera une opération de recensement de chats et de chiens présents sur le territoire de Trois-Rivières. L'objectif est de valider la présence d'environ 30 000 animaux, soit le double du nombre obtenu lors du dernier dénombrement qui a eu lieu dans la même ville en 2003.

Les données recueillies permettront de s'assurer du meilleur contrôle possible de la présence des chats et des chiens. «La cohabitation présente parfois des difficultés. Le recensement et l'inscription des animaux sont des responsabilités pour lesquelles nous avons le mandat d'assurer le respect», souligne le directeur général de la SPA, Serge Marquis. 

Le recensement a lieu, à tour de rôle, sur les territoires de Shawinigan et de Trois-Rivières environ tous les quatre ans. «La population a crû, le nombre d'animaux a également crû. C'est important pour nous de tenir cette activité pour non seulement avoir un portrait global, mais avoir aussi une capacité d'intervention appropriée», précise M. Marquis.

À partir de la semaine prochaine, et ce, jusqu'à la mi-août, une équipe de 14 personnes visitera près de 60 000 foyers. L'opération aura lieu du mardi au vendredi entre 12 h et 20 h ainsi que le samedi en après-midi. En cas d'absence, un avis sera laissé avec un numéro de téléphone pour joindre les responsables de l'opération.

La SPA vise l'obtention de 8000 nouvelles inscriptions pour l'obtention d'une licence. Ce nombre s'ajouterait aux quelque 23 000 animaux déjà inscrits. «Nous avons un taux d'enregistrement des chiens quand même assez élevé. Par contre, c'est toujours plus difficile pour les chats», indique le directeur général. 

«Nous encourageons les citoyens qui gardent ou qui ont des animaux à poser ce geste responsable lors du passage des recenseurs», soutient le président de la SPA, Daniel Cournoyer. La licence permet entre autres aux maîtres de retrouver leur animal plus facilement à l'aide d'un médaillon. Le coût est de 35 $ annuellement: un rabais de 10 $ est accordé avec preuve de stérilisation de l'animal. Aucun frais ne sera sollicité sur place, une facture payable à la SPA sera plutôt acheminée.

Le dénombrement final devrait être connu dès la fin du mois d'août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer