Les Hells doivent plus de 63 000 $ en taxes impayées à Trois-Rivières

Les propriétaires du bunker du boulevard Saint-Jean doivent... (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les propriétaires du bunker du boulevard Saint-Jean doivent plus de 63 000 $ en taxes impayées à la Ville de Trois-Rivières.

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le club de motos les Missiles de la Mauricie, le propriétaire officiel du bunker des Hells Angels du boulevard Saint-Jean à Trois-Rivières, n'a pas payé les taxes municipales depuis l'opération SharQc, en 2009. Les sommes impayées s'élèvent maintenant à plus de 63 000 $ et les intérêts continuent de grimper quotidiennement.

Le bâtiment du boulevard Saint-Jean est sous le coup d'une ordonnance de blocage depuis six ans. «Le ministère de la Justice a la mainmise sur le bunker depuis cette opération policière», explique Yvan Toutant, porte-parole à la Ville de Trois-Rivières.

Rappelons qu'en décembre dernier, ne trouvant pas les propriétaires du bâtiment, la Ville de Trois-Rivières a publié un avis public demandant au club les Missiles de se présenter devant la cour municipale dans les trente jours. La demande de la Ville est toutefois restée lettre morte.

La Ville souhaitait ainsi protéger ses créances. Une fois l'ordonnance de blocage levée, la Ville pourrait saisir le bunker pour taxes impayées.

Le bâtiment demeure toutefois surveillé par les autorités. Il est doté de caméras de surveillance et d'un système d'alarme. De plus, des visites ponctuelles sont normalement effectuées pour s'assurer que le déneigement soit adéquat, que la pelouse soit tondue et que les réparations nécessaires soient effectuées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer