Des célébrations pour souligner l'arrivée des Récollets

Le père Frédéric... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le père Frédéric

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Plante
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le 26 juillet prochain marquera le 400e anniversaire de la célébration de la première messe à Trois-Rivières par le père Denys Jamet, Récollet, à l'île Saint-Quentin et pour l'occasion, un programme d'activités est en préparation qui permettra à la population de découvrir le rôle des Franciscains Récollets à Trois-Rivières et dans la région.

Le frère Michel Boyer, responsable de la communauté des Franciscains de Trois-Rivières, rappelle que les Récollets appartiennent à une ancienne branche de l'Ordre des Frères Mineurs, fondé en 1209 par saint François d'Assise. Ces derniers sont maintenant connus sous le nom de Franciscains. Considérés comme l'une des communautés religieuses fondatrices de la Nouvelle-France, les Récollets étaient présents dès les premiers voyages de Samuel de Champlain. En effet, les pères Denis Jamet, Jean Dolbeau, Joseph Le Caron et Pacifique Duplessis (oui, celui qui a donné son nom à la grande porte du terrain de l'Exposition) se sont installés dans la colonie en 1615. Ils étaient aussi les premiers missionnaires à remonter le fleuve Saint-Laurent. «L'année 1615 peut être considérée comme le point de départ de l'arrivée de l'Église catholique, de la vie religieuse et de la vie franciscaine au nord de l'Amérique», note le frère Boyer.

«À l'époque, partir pour le nouveau continent était une entreprise risquée et seuls les plus audacieux s'y engageaient, si bien qu'on a vu défiler ici des figures exceptionnelles de courage et d'audace, dont des Récollets. De plus, par leur sens pastoral et missionnaire, ces frères ont marqué toute la période de la Nouvelle-France», renchérit le frère Marc Le Goanvec, responsable provincial des Franciscains.

Pour remémorer la première messe en Amérique, célébrée à Montréal le 24 juin 1615, les Franciscains de l'Est du Canada participeront à une célébration solennelle, organisée par le diocèse de Montréal, à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal. Cette célébration aura été précédée quelques jours plus tôt - du 11 au 13 juin - par la tenue d'un colloque scientifique sous la responsabilité de l'Institut du patrimoine culturel, avec la collaboration de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Laval.

Bref, on verra en 2015 une série d'événements entourant les célébrations du 400e anniversaire de la venue des Récollets en Nouvelle-France, une communauté associée de près à l'histoire de Trois-Rivières. Car si les Franciscains Récollets quittent la Nouvelle-France à la suite de la Conquête de 1763, il y reviennent à la fin du XIXe siècle. Le père Frédéric Janssoone arrive en effet en 1888 et il y établit un Commissariat de Terre sainte. Il sera le cofondateur du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, responsable de l'organisation des pèlerinages. Il poursuivra son activité missionnaire par la suite en diverses régions du Québec jusqu'à sa mort en 1916.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer