Des régimes de retraite en santé à Trois-Rivières

Le maire Yves Lévesque... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire Yves Lévesque

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières a révélé lundi soir l'état de la situation concernant les deux régimes de retraite de ses employés municipaux. On y apprend que la capitalisation pour ces régimes est de 93 %, ce qui, selon le maire Yves Lévesque, place la Ville dans une position avantageuse par rapport à la plupart des grandes villes québécoises.

«C'est une très bonne nouvelle. Notre ville est en meilleure position que bien d'autres grandes villes du Québec», a affirmé le maire de Trois-Rivières, lundi soir, en marge de l'assemblée du conseil municipal en précisant que l'état de la situation est basé sur les données de décembre 2013. 

«Les données de décembre 2014 seront encore meilleures», croit-il. 

Les employés de la Ville de Trois-Rivières se retrouvent dans deux régimes de retraite distincts. Le premier concerne les cadres, les cols blancs, les cols bleus et les pompiers, alors que le second s'adresse aux policiers et pompiers (ces pompiers sont également des policiers). Si le premier en 2013 avait un déficit global de 12,2 millions $, les documents fournis par la Ville indiquent que le régime de retraite des policiers et pompiers avait à la même date un déficit de 7,65 millions $. 

Les participants actifs du régime de retraite des policiers et pompiers doivent supporter la plus grande partie du déficit de leur fonds de pension. Si le déficit imputable aux retraités correspond à 2,7 millions $, celui des participants actifs est de 4,9 millions $. 

Du côté de l'autre régime de retraite, le plus imposant en terme de participants, le déficit de

12,2 millions $ est mieux réparti. Les participants actifs supportent 6,5 millions $ de déficit alors que les retraités cumulent un déficit de 5,7 millions $. 

Yves Lévesque affirme que l'harmonisation des régimes de retraite réalisée lors des fusions municipales du début des années 2000 a permis à la Ville de Trois-Rivières de limiter les déficits actuariels. «Les coûts d'opération à la Ville sont de 18 % moins élevés que dans la moyenne des grandes villes du Québec. C'est les conséquences des décisions de 2002», estime Yves Lévesque.

Des négociations avec les différents syndicats de la Ville de Trois-Rivières sont à prévoir en 2015 afin de se conformer à la loi 3 sur la pérennité des régimes de retraite. Grâce à la capitalisation de 93 %, le maire soutient que les syndicats ne devraient pas être confrontés à des choix difficiles. 

«Les mesures seront moins dures à Trois-Rivières qu'ailleurs, car nous avons agi (dans le passé) de façon responsable. Mais pour l'instant, il est prématuré d'en faire part», ajoute le maire Lévesque qui précise que si la capitalisation n'est pas de 100 %, la loi prévoit l'abandon de l'indexation. «La seule mesure mur à mur qui est imposée, c'est l'indexation. Nous allons négocier avec les différents syndicats pour qu'on puisse respecter la loi.»

Les élus de Trois-Rivières ont pris connaissance de l'état des régimes de retraite et approuvé les rapports, car cela était demandé par Québec. La loi 3 sur les régimes de retraite dans les municipalités demandait que les administrations des villes québécoises dévoilent lundi soir, au plus tard, l'état de leurs régimes de retraite.

Situation financière des régimes de retraite de la Ville de Trois-Rivières

En date du 31 décembre 2013
Cadres, cols blancs, 
cols bleus et des pompiers
Participants actifsParticipants retraitésTotal
Actif89,2 millions $78,3 millions $167,5 millions $
Passif95,7 millions $84 millions $179,8 millions $
Déficit actuariel6,5 millions $5,7 millions $12,2 millions $
Policiers et pompiers
Actif47,7 millions $26,3 millions $74,1 millions $
Passif52,6 millions $29,1 millions $81,7 millions $
Déficit actuariel4,9 millions $2,7 millions $7,6 millions $
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer