Un plan pour ramener les gens au centre-ville de Trois-Rivières

Plusieurs restaurateurs du centre-ville fermeront leurs portes pendant... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Plusieurs restaurateurs du centre-ville fermeront leurs portes pendant une partie de l'hiver à cause d'une baisse d'achalandage.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La situation de la fréquentation au centre-ville est au coeur d'un plan d'action actuellement mis en place par Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières.

Yves Marchand, directeur général d'IDÉ Trois-Rivières.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Yves Marchand, directeur général d'IDÉ Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Un mandat a d'ailleurs été donné depuis quelques mois à la firme trifluvienne ST Marketing pour enclencher une planification stratégique qui devrait être soumise à la Ville au printemps 2015.

Jeudi, Le Nouvelliste révélait que certains restaurateurs et tenanciers de bars fermeraient leurs portes plusieurs mois cet hiver, le temps de laisser passer cette période creuse. Une réalité qui n'a pas été sans faire réagir la direction d'IDE Trois-Rivières.

«On le voit bien qu'il y a un certain ralentissement au niveau de l'économie et de la circulation au centre-ville. Nous sommes en réflexion depuis l'hiver dernier, et nous ne restons pas les bras croisés», a laissé savoir Yves Marchand, directeur général d'IDE.

De nombreuses étapes dans cette planification stratégique ont déjà été franchies, et d'autres restent à venir, mais déjà des commerçants, des restaurateurs, des propriétaires immobiliers, des investisseurs et des résidents ont été mis à contribution pour tenter de trouver des solutions.

«Nous voulons proposer des actions concrètes à la Ville pour attirer le plus de gens possible», signale M. Marchand, qui avance que les solutions pourraient toucher autant des propositions liées au stationnement, à la circulation, à l'occupation, à la réglementation pour ne nommer que ceux-là.

IDE n'écarte pas non plus la possibilité d'entreprendre des visites de villes québécoises, canadiennes ou américaines qui ont connu un beau succès quant au développement et à la fréquentation de leur centre-ville. De telles visites pourraient être menées dès cet hiver pour s'inspirer de succès et de réussites afin de tenter de les reproduire à Trois-Rivières.

«Nous ne sommes pas aveugles en ce moment et on voit bien que le centre-ville connaît une période plus difficile. Mais nous accordons une importance aussi à son développement, et on ne délaisse pas le centre-ville au profit de la périphérie. Chaque axe de développement est important pour nous», rappelle Yves Marchand.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer