L'eau potable au sommet des priorités à Trois-Rivières

Les dépenses liées à l'eau potable engendrent les... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les dépenses liées à l'eau potable engendrent les dépenses les plus importantes avec 45,5 M$ au Plan triennal d'immobilisations.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le conseil municipal en avait pris l'engagement lors des derniers budgets: les sommes allouées aux immobilisations continueront de diminuer au cours des trois prochaines années. Une mesure qui permettait notamment à la Ville d'atteindre ses objectifs en lien avec la politique de gestion de la dette.

Pour les années 2015, 2016 et 2017, ce sont 227,9 M$ qui seront investis dans les immobilisations de la Ville, dont 122,7 M à la charge de l'ensemble des contribuables. La balance (105,2 M$) proviennent de financement extérieur.

Concrètement, ce sont 56 M$ qui seront investis en 2015, 37 M$ en 2016 et un peu plus de 29 M$ en 2017, explique le maire Yves Lévesque. Outre les programmes récurrents, tels les routes, la flotte de véhicules, les bâtiments, les parcs et le matériel informatique qui représentent la plus grande portion de ces dépenses (59,3 M$), ce sont les dépenses liées à l'eau potable qui engendrent les dépenses les plus importantes avec 45,5 M$ au Plan triennal d'immobilisations. La mise aux normes des réservoirs des Érables et Cardinal-Roy pèseront lourd dans la balance, autant que des travaux complémentaires à l'usine de filtration. Cependant, une grande partie de ces travaux (37 M$) proviendra du Programme de la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec. Le moratoire sur les nouveaux développements dans le secteur Saint-Louis-de-France ne devrait pas être levé de sitôt, alors que le secteur ne sera pas encore desservi par les nouveaux réservoirs aménagés.

La mise aux normes d'infrastructures pour les eaux usées entraînera aussi des investissements de 26,5 M$, tant dans les secteurs Pointe-du-Lac et Sainte-Marthe qu'au sud de l'autoroute 40 pour régler la problématique des débordements réguliers des cours d'eau Millette, Bettez et Lacerte.

Une somme de 31,8 M$ sera affectée aux voies publiques, notamment le développement du District 55 avec le raccordement des boulevards Arthur-Rousseau et Mauricien, en plus du découpage du secteur résidentiel et de l'aménagement des bassins de rétention pour les eaux usées.

De nouveaux travaux sur les voies publiques du développement Trois-Rivières sur Saint-Laurent nécessiteront aussi des investissements de 31 M$, dont l'aménagement de l'allée des Commissaires, aménagement d'une esplanade et le prolongement des services sur la rue des Draveurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer