La démolition de l'église Saint-Philippe commencera lundi

Le démantèlement des clochers de l'église Saint-Philippe commencera... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le démantèlement des clochers de l'église Saint-Philippe commencera lundi.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'église Saint-Philippe vit ses dernières heures. Les travaux de démolition de l'ancien temple catholique de Trois-Rivières débuteront lundi et les clochers seront les premières pièces de l'église à disparaître du paysage de ce quartier populeux.

Cette saga qui dure depuis quatre ans a été marquée par toutes sortes de rebondissements, de recours devant la justice, d'ordonnances de la Cour supérieure et de prises de bec sur la place publique. Mais lundi marquera le début de la fin de cette histoire.

«On a reçu toutes les autorisations nécessaires. Les certificats d'autorisation sont entrés, on peut commencer à procéder et on commence par les clochers. Après, ce sera l'amiante et quand ce sera terminé, on finalisera enfin la démolition», confirme le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant.

L'entrepreneur embauché par la Ville de Trois-Rivières, CFG Construction, a amorcé des travaux préparatoires il y a quelques jours. On croyait à ce moment qu'on commencerait les travaux par le retrait de l'amiante de l'intérieur de la bâtisse. C'était sans compter une intervention du service de protection contre les incendies. «Ce service recommande fortement de débuter par les clochers. La direction du service est très inquiète de la situation, d'autant avec la neige pesante qu'on vient de recevoir», raconte Yvan Toutant.

Les travaux de préparation du démantèlement des clochers sont amorcés. Les gens du secteur peuvent apercevoir des grues dans le coin de l'église.

Cette étape de la démolition forcera la fermeture d'une section des rues Bureau et Saint-Olivier à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 19 décembre. On prévoit que les deux clochers seront démantelés, par sections, d'ici vendredi prochain.

Dans le calendrier de préparation du chantier, il est prévu qu'Hydro-Québec soit sur les lieux ce matin afin de déplacer certains fils aériens. Cette mesure est nécessaire afin de permettre le passage des grues en prévision des travaux. L'intervention entraînera une courte interruption du service dans le voisinage.

Échéancier prolongé

Le retrait des deux clochers est la seule étape qui sera réalisée avant le congé des Fêtes. Les travaux reprendront au début du mois de janvier avec l'enlèvement de l'amiante. Cette portion des travaux des travaux devrait durer quelques semaines, si bien que la démolition complète de la bâtisse ne sera pas réalisée avant la date limite du 31 janvier fixée dans l'appel d'offres établi par la Ville de Trois-Rivières.

«On ne peut pas démolir les clochers et enlever l'amiante en même temps, car ce sont des manoeuvres trop risquées. Il y a des mesures de sécurité à prendre et il faut y aller étape par étape. On veut que le travail soit fait correctement», souligne M. Toutant.

La Ville a convenu de repousser la date butoir à la suite d'une demande effectuée par l'entrepreneur en démolition. CFC Construction avait besoin de plus de temps pour obtenir toutes les autorisations

Selon M. Toutant, la démolition devrait être chose du passé vers la fin du mois de février.

«Ce sera enfin la démolition de l'église, mais ce ne sera pas la fin du dossier pour nous, car on ne pense pas que M. Despins (Denis, le propriétaire d'Excavation Ovila Despins) va nous payer. Il y aura d'autres procédures à prendre. Mais au moins, on aura réussi à sécuriser les lieux pour les citoyens qui vivent aux alentours.»

Le contrat alloué en novembre à CFG Construction s'élève à 459 727,54 $.

La saga de l'église Saint-Philippe

16 décembre 2007Après 98 ans d'offices religieux, le lieu de culte célèbre une dernière messe.

29 novembre 2010

Une entente tripartite entre la Fabrique de la paroisse Immaculée-Conception, Olymbec et Excavation Ovila Despins annonce la démolition de l'église Saint-Philippe pour y construire de nouveaux immeubles.

15 mars 2011

Les clochers sont mis en vente sur Internet et un rapport fait état de l'urgence de démolir l'église, par mesure de sécurité.

17 mars 2011

La Commission de la santé et sécurité au travail (CSST) refuse d'émettre un permis de démolition en raison de non conformité dans la procédure présentée.

18 mars 2011

Malgré l'absence de permis, des ouvriers préparent la démolition qu'ils comptent amorcer avant la fin du mois.

22 mars 2011

Les travaux sont retardés, faute de permis de démolition.

30 mai 2011

La pierre angulaire de l'église Saint-Philippe est retrouvée et dévoilée publiquement.

1er juin 2011

Excavation Ovila Despins songe à vendre la pierre angulaire pour être dédommagée des dépenses encourues pour la retrouver.

18 octobre 2011

Les clochers ne seront pas vendus, mais plutôt démolis en même temps que l'édifice.

8 décembre 2011

Denis Despins indique que la démolition ne pourra s'effectuer avant le printemps 2012.

16 janvier 2012

La Ville de Trois-Rivières achète la pierre angulaire de l'église Saint-Philippe.

5 février 2012

Excavation Ovila Despins obtient son permis de démolition de la CSST. On compte amorcer les travaux le 15 mai 2012.

22 octobre 2012

Denis Despins annonce qu'il ne démolira pas l'église Saint-Philippe. Dès qu'il aura réglé son dossier de taxes impayées à la Ville, il confiera le projet à Anpro-démolition.

25 octobre 2012

La démolition est repoussée au printemps 2013.

14 août 2013

Une hypothèque légale contractée par L. Bélanger Métal inc. sur l'église Saint-Philippe vient compliquer davantage le dossier.

8 septembre 2014

Un tournage du film La Peur, prévu à l'intérieur de l'église Saint-Philippe est compromis lorsque la Ville est mise au parfum du projet.

15 septembre 2014

Exaspérée par la lenteur du dossier, la Ville présente une requête en Cour supérieure afin d'obliger le propriétaire à démolir l'église avant l'hiver.

29 septembre 2014

La Cour supérieure donne

30 jours à Excavations Ovila Despins pour démolir l'église Saint-Philippe.

20 octobre 2014

Le souhait de démolir l'église avant l'hiver est compromis en raison du piètre état des lieux ainsi que la présence d'amiante à l'intérieur de l'édifice.

3 novembre 2014

CFG Construction est mandatée pour procéder à la démolition.

11 décembre 2014

La Ville annonce que les travaux de démolition de l'église Saint-Philippe s'amorceront le

15 décembre pour se terminer vers la fin du mois de février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer