Le parc des Pins redeviendra le parc Jean-Béliveau

Jean Béliveau en mars 2013... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Jean Béliveau en mars 2013

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Jean Béliveau aura finalement son parc à Trois-Rivières. La Ville de Trois-Rivières a décidé, mercredi soir, de redonner le nom du défunt joueur de hockey au parc des Pins.

Cet hommage lui avait déjà été rendu en 1971, mais le comité de toponymie de la Ville était revenu sur cette décision, étant donné que M. Béliveau n'était pas décédé lors de l'adoption de cette résolution.

«Nous allons corriger le tir et renommer ce parc en l'honneur de ce grand trifluvien», fait savoir Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières. Ce dernier confirme qu'une plaque de bronze a été commandée pour être installée dans le parc, et qu'une inauguration officielle sera faite au printemps 2015. 

Une résolution du conseil municipal avait été adoptée le 14 juin 1971 pour procéder à ce changement de nom, et la cérémonie d'inauguration avait eu lieu une semaine plus tard, le 21 juin 1971, en présence de Jean Béliveau, qui en avait profité pour revisiter le quartier et la rue Richard, où il était né en 1931.

Or, quelques années plus tard, le comité de toponymie a statué que le parc devait continuer de s'appeler parc des Pins, étant donné qu'il s'agissait d'un hommage que l'on ne pouvait rendre qu'à titre posthume. Toutefois, aucune résolution n'est venue renverser la décision du conseil municipal de l'époque, ce qui explique qu'il ne soit pas nécessaire de voter une nouvelle résolution cette fois-ci.

«Nous allons tout simplement appliquer une résolution votée il y a 43 ans, et redonner à M. Béliveau la place qui lui revient. Reste à voir l'organisation entourant cette cérémonie et on en saura probablement plus au cours de l'hiver. Mais ce qui est sûr, c'est que nous allons lui rendre cet hommage», confirme Yvan Toutant.

De son côté, l'Université du Québec à Trois-Rivières a mis son drapeau du Québec en berne afin de souligner le décès de Jean Béliveau.

«Par ce geste, nous souhaitons rendre hommage à M. Béliveau qui, après avoir vécu ses premières années de vie en Mauricie et au Centre-du-Québec, a connu une carrière de joueur de hockey extraordinaire, tout en laissant le souvenir impérissable d'un être d'une grande humanité, toujours affable et généreux», a signifié la rectrice de l'UQTR, Nadia Ghazzali. 

Le drapeau restera en berne jusqu'à la fin du jour des funérailles de Jean Béliveau.

Partager

À lire aussi

  • Vers une rue Jean-Béliveau à Victoriaville?

    Sports

    Vers une rue Jean-Béliveau à Victoriaville?

    Jean Béliveau a beau avoir été l'un des personnages les plus célèbres à vivre à Victoriaville, il ne reste que bien peu de vestiges de son passage... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer