Pluie de contraventions sur Sainte-Angèle: Trois-Rivières fait marche arrière

Une trentaine d'automobilistes ont reçu une contravention, dont... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une trentaine d'automobilistes ont reçu une contravention, dont Jean-Michel Nobert qui n'avait pas trop le coeur à rire.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) De nombreux citoyens de la rue Sainte-Angèle ont eu une bien mauvaise surprise en se réveillant, mercredi matin. Toutes les voitures stationnées sur la rue avaient reçu une contravention de 57 $ pour ne pas avoir respecté la signalisation de stationnement qui avait été changée la veille et ce, sans préavis.

Devant la confusion, la Ville de Trois-Rivières a... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Devant la confusion, la Ville de Trois-Rivières a demandé à remettre l'ancienne signalisation en place.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

C'est qu'en temps normal, les automobilistes avaient l'habitude de se stationner du côté ouest de la rue en tout temps, sauf dans la nuit du dimanche au lundi où ils doivent se stationner du côté est pour permettre le passage du balai de rue ou du déneigement l'hiver.

Il a récemment été décidé par le comité de circulation qu'il serait plus logique d'inverser cette règle, étant donné que le trottoir du côté est se trouve séparé de la rue par un petit terre-plein, ce qui permet aux chenillettes chargées de déneiger les trottoirs de mieux passer sans risque d'abîmer les voitures.

Or, voilà que le changement de signalisation s'est effectué mardi après-midi et est automatiquement entré en vigueur, sans préavis affiché sur les poteaux ou avis écrit aux résidents de la rue. Durant la nuit, la Sécurité publique a donc constaté la présence de tous les véhicules stationnés du côté ouest et a distribué des contraventions aux dizaines de véhicules qui ne respectaient pas la nouvelle signalisation.

«C'est absolument aberrant! Je vais contester cette contravention, c'est certain. Quitte à ce que ça me coûte une journée de travail pour aller en cour, mais je vais la contester. C'était un minimum que d'aviser d'avance», croit David Pothier, un résident de la rue qui a reçu une contravention.

Marche arrière

Du côté de la Ville, on a reconnu que l'opération n'avait peut-être pas été réalisée efficacement, et on a choisi de ramener l'ancienne signalisation dès mercredi matin, jusqu'à nouvel ordre. «D'habitude, on travaille mieux que ça», reconnaît le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant.

Ce dernier convient que la Sécurité publique n'avait pas été avisée du changement de signalisation, et que cette dernière a donc appliqué la réglementation sans poser de question. Selon le règlement en vigueur, la Ville n'est pas tenue d'aviser d'avance la population d'un changement de signalisation au stationnement, mais qu'en général, l'adaptation se passe mieux que ça. D'ailleurs, la même opération a été menée mardi après-midi sur la rue Sainte-Ursule, juste à côté, et la très grande majorité des véhicules se sont conformés à la nouvelle signalisation.

Or, devant la confusion, l'ancienne signalisation sera ramenée, tant sur Sainte-Angèle que Sainte-Ursule. «On revient à l'ancien système, on ne changera pas. Le déneigement sera moins bon cet hiver, c'est tout. On verra au printemps si on décide de ramener le changement, et cette fois on verra de quelle façon on le ramène pour éviter une telle confusion», ajoute Yvan Toutant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer