Toponymie: Trois-Rivières plus claire et plus sécuritaire

François Roy... (Photo: François Gervais)

Agrandir

François Roy

Photo: François Gervais

Partager

(Trois-Rivières) À Trois-Rivières, le projet d'harmonisation de la toponymie des rues avait rapidement été mis en branle à la suite de la fusion municipale de 2002. Dès l'automne 2004, la Ville procédait à la modification des noms de 350 voies de communications sur son territoire.

Un peu plus de huit ans plus tard, le directeur des communications à la Ville de Trois-Rivières, François Roy, estime qu'il s'agissait de beaucoup plus qu'un simple travail de remodelage toponymique mais bien d'une étape essentielle pour rendre la ville encore plus claire et plus sécuritaire. «Ce n'était vraiment pas pratique et surtout pas évident pour les services d'urgence lorsqu'ils devaient se rendre à un endroit rapidement. Ça pouvait devenir dangereux», souligne-t-il.

À titre d'exemple, M. Roy se souvient notamment du chemin Sainte-Marguerite qui était scindé à différents endroits et se poursuivait notamment en parallèle du boulevard Jean-XXIII. Avec les changements apportés, on a ainsi vu apparaître le chemin Walter-Dupont et la rue des Bostonnais dans le secteur Trois-Rivières-Ouest.

À l'époque une importante équipe de travail avait été mobilisée pour ce projet d'harmonisation de la toponymie. Les secteurs de l'urbanisme, de l'informatique, des services techniques, des travaux publics et des communications avaient été mis à contribution.

«C'est un grand ménage qui s'est fait. Il y avait des noms de rues à certains endroits qui n'avaient pas été officialisés. À d'autres places, il y en avait qui étaient mal écrits. À l'ère de l'informatique, ça devient important que toutes les rues soient clairement identifiées, car ça peut causer des problèmes», souligneM. Roy, qui avait activement participé à ce projet de toponymie.

Par ailleurs, le travail des employés de la Ville de Trois-Rivières avait été reconnu en mars 2005 alors que l'Office de la langue française du Québec lui avait décerné un Mérite du français dans la catégorie «Promotion d'une langue de qualité».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer