L'éducation, un outil de développement

Claude Huard, président de la Fondation du Cégep... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Claude Huard, président de la Fondation du Cégep de Trois-Rivières, Raymond-Robert Tremblay, directeur général de l'établissement, et Carole Chevalier, présidente d'honneur, ont lancé hier le volet externe de la campagne de financement.

Photo: François Gervais

Partager

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «Le développement économique est la base de la richesse de la région. Plus les gens sont éduqués, plus le développement économique suit, les investissements suivent et l'entrepreneuriat se développe.»

Malgré les nombreuses campagnes de financement qui ont cours en Mauricie, Raymond-Robert Tremblay croit que la cause de l'éducation saura séduire les citoyens dans le cadre de la campagne de la Fondation du Cégep de Trois-Rivières. Selon le directeur général de cet établissement, il est important d'atteindre l'objectif de 1,4 million de dollars fixé par cette campagne qui durera jusqu'en 2016.

«L'apport de la fondation est fondamental. L'argent public qu'on reçoit est pour faire l'entretien de nos installations. On a peu de marge de manoeuvre pour faire du développement. La fondation joue un rôle primordial. On n'a qu'à penser à la rénovation du théâtre, au stade Diablos», énumère M. Tremblay, rencontré hier lors de la conférence de presse annonçant le lancement du volet externe de la campagne de financement.

La campagne vise notamment à bonifier le programme de bourses d'excellence et à soutenir la relève scientifique. L'acquisition d'équipements spécialisés et le soutien à la participation du collège et des étudiants à des activités de coopération internationale figurent également dans la liste des éléments à appuyer par le biais de cette collecte de fonds.

Carole Chevalier a été nommée présidente d'honneur de cette campagne de financement. Présidente du conseil des représentants Mauricie Desjardins et directrice générale du centre d'action bénévole du Rivage, Mme Chevalier était heureuse d'annoncer que la campagne interne avait permis à la fondation d'amasser 755 565 $, soit 55 % de l'objectif.

«C'est un bon départ. Il est temps de franchir une autre étape. Merci de croire en l'importance de l'éducation. Elle est notre plus grande richesse», commente Mme Chevalier.

La part amassée à l'interne depuis 2011 représente la participation du personnel du cégep, des retraités, des étudiants et de leurs parents. Pour ce qui du volet externe, quelque 30 bénévoles interpelleront les entreprises et les acteurs régionaux au cours des prochaines semaines.

La fondation en est à sa troisième campagne de financement. Jusqu'à présent, elle a versé plus de 3,5 millions de dollars aux différentes activités du cégep trifluvien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer