Trois-Rivières est prête pour l'hiver

Les autorités municipales de Trois-Rivières ont présenté hier... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Les autorités municipales de Trois-Rivières ont présenté hier le plan d'action de la Ville pour l'hiver 2012-2013. Sur la photo, on reconnaît le capitaine Jean-Yves Ouellet, de la Sécurité publique de Trois-Rivieres, Alain Lizotte, du service des travaux publics, Robert Dussault, du service des permis, ainsi que Isabelle Hardy, de l'organisme ÉCOF.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières est prête à affronter la saison hivernale. Les opérations de déneigement auront une nouveauté cette année: la présence d'un surveillant circulant à pied ou en véhicule devant une souffleuse, afin d'améliorer la sécurité. Trois-Rivières se conforme ainsi à une nouvelle disposition du Code de la sécurité routière.

Le surveillant à pied ou dans un véhicule muni de gyrophares pourra activer une télécommande qui arrêtera les lames de la souffleuse si jamais un risque de danger se présente ou si une situation inhabituelle survient.

Trois-Rivières consacrera cette année 12,5 millions $ pour le déneigement de ses 911 kilomètres de rues et de 237 kilomètres de trottoirs sur 532. Le territoire de la ville a été divisé en 19 zones de déneigement. Quatre d'entre elles, situées sur le territoire de l'ancienne ville de Cap-de-la-Madeleine, sont déneigées en régie, par les cols bleus et les véhicules de la Ville. Onze entrepreneurs privés se partagent les autres zones.

Par souci d'équité, d'environnement et d'économie, la Ville de Trois-Rivières soufflera, cette année encore, la neige sur les terrains privés là où il est possible de le faire.

La Ville procède au déneigement d'environ 45 % de ses trottoirs, en fonction d'une liste établie selon une structure décisionnelle. Un système de pointage a été créé, en 2007, pour déterminer si un trottoir doit ou non être déneigé. Le débit piétonnier, de même que la proximité d'institutions ou de commerces, sont parmi les critères favorisant le déneigement d'un trottoir.

Permis de déneigement

Les autorités municipales ont profité de la traditionnelle rencontre d'information visant à faire le point sur le déploiement de mesures à l'approche de la saison hivernale pour rappeler l'importance des permis de déneigement et de l'interdiction de jeter la neige privée à la rue.

Depuis quelques années, il est interdit de jeter à la rue la neige privée des stationnements et entrées de domicile.

Depuis hier, les permis de déneigement sont disponibles à l'hôtel de ville et aux deux centres de services aux citoyens jusqu'au 21 décembre. Après cette date, il sera toujours possible de se les procurer mais au centre de services du secteur ouest, sur la rue Saint-Joseph.

Le coût des permis varie de 40 $ à 240 $, selon le nombre d'espaces de véhicules pour lesquels on demande le permis. L'an passé, 1323 permis avaient été émis, principalement dans les premiers quartiers. C'était une centaine de moins que l'année précédente.

Selon le capitaine Jean-Yves Ouellet, de la Sécurité publique de Trois-Rivières, seulement deux constats d'infraction ont été émis l'an passé en lien avec le règlement interdisant de jeter la neige à la rue. «Il faut dire qu'on n'a pas eu beaucoup de neige, ça a certainement aidé. Parce que bon an mal an, on émettait entre 20 et 25 constats», note-t-il.

La sécurité publique est beaucoup plus prolifique en ce qui a trait à la production de constats d'infraction pour la réglementation entourant le stationnement de nuit. L'an passé, 5645 constats ont été émis et on a procédé à 511 remorquages afin de permettre les opérations de déneigement.

L'interdiction de stationner la nuit dans les rues de la ville est en vigueur du 15 novembre au 15 avril, bien que le début de cette interdiction est repoussé par la Sécurité publique. Encore cette année, quatre zones font l'objet de dispositions particulières, où il est possible de stationner sauf lors d'opérations de déneigement.

Le numéro à composer est toujours le 819 377-5308 pour vérifier si on peut ou non stationner dans la rue pour ces quatre zones, situées principalement dans les premiers quartiers des secteurs Trois-Rivières et Cap-de-la-Madeleine.

Le stationnement de nuit sera toléré tant et aussi longtemps qu'il n'y a pas d'accumulation de neige au sol.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer