Vers le Centre GervaisAuto.com à Shawinigan

Après Bionest, ce sera vraisemblablement au tour du... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Après Bionest, ce sera vraisemblablement au tour du concessionnaire Gervais Auto d'accoler son nom à l'amphithéâtre de Shawinigan.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Ville de Shawinigan a choisi l'entreprise qui aura le privilège - moyennant une importante contribution financière - de succéder à Bionest et d'accoler son nom à l'amphithéâtre de Shawinigan. C'est le concessionnaire Gervais Auto qui a en effet obtenu la faveur du comité de sélection et tout indique qu'elle choisira le nom de Centre GervaisAuto.com quand les derniers détails auront été réglés, possiblement au cours de la semaine prochaine.

Si le maire de Shawinigan Michel Angers n'a pas retourné les appels du Nouvelliste, le copropriétaire de Gervais Auto, Yvon Gervais, a reconnu hier soir que son entreprise était très intéressée par cette occasion d'affaires.

«C'est une très belle opportunité. Maintenant, rien n'est encore signé, il reste des détails à régler et la Ville veut tenir une conférence de presse d'ici deux semaines», a dit Gervais, agacé que l'entente de principe soit ébruitée. «Nous sommes en finalisation du dossier. En négociations. C'est prématuré d'annoncer que tout est réglé, car il n'y a encore rien d'officiel», a-t-il ajouté, refusant de commenter davantage.

Tous les détails seront connus quand la Ville dévoilera publiquement le partenariat. On sait toutefois déjà que l'entente couvrira au moins les cinq prochaines années, et que la Ville et les Cataractes devraient se partager une cagnotte avoisinant les 50 000 $ annuellement.

Les entreprises avaient jusqu'au 1er août pour envoyer leurs propositions de commandite. Même s'il affirmait que le montant d'argent offert serait un facteur déterminant lors de la prise de décisions, le maire Angers avait ajouté lors du lancement de l'appel de propositions que des critères tels que la notoriété, le rayonnement, la stabilité financière et les relations avec le milieu des entreprises qui désirent s'associer avec la Ville de Shawinigan seraient également pris en considération. Impossible toutefois de savoir, pour le moment, combien d'entreprises ont déposé une offre.

Rappelons que le 9 juin dernier, l'entreprise Bionest officialisait sa décision de ne pas renouveler sa commandite avec la Ville de Shawinigan. Le président de Bionest, Gilles Champagne, avait laissé savoir qu'il préférait garder ce budget pour faire plus d'heureux chez diverses associations ou activités de la communauté. Bionest avait versé 10 000 $ à la fin de la saison 2008-2009 pour associer son nom au domicile des Cataractes. De 2009-2010 à 2012-2013, la commandite passait à 50 000 $ par année. La contribution totale s'était donc élevée à 210 000 $ au cours de cette période. La Ville de Shawinigan empochait 60 % de la commandite et les Cataractes, 40 %, un ratio qui devrait être préservé avec la nouvelle entente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer