Gel de taxe foncière à Saint-Tite

Alyne Trépanier, directrice générale de la Ville de... (Courtoisie Ville de Saint-Tite)

Agrandir

Alyne Trépanier, directrice générale de la Ville de Saint-Tite, est accompagnée sur la photo du maire André Léveillé ainsi que de la directrice des finances, Marilyn Proteau.

Courtoisie Ville de Saint-Tite

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) Les citoyens de Saint-Tite ne verront pas leur compte de taxe foncière augmenter en 2017. Les élus du conseil municipal ont adopté lundi soir un budget de 6,8 millions $ qui prévoit notamment un gel de taxe.

Le budget 2017 de Saint-Tite connaît une augmentation de 160 666 $ par rapport à l'année précédente, ce qui représente une hausse de 2,44 %. De plus, la valeur foncière globale des propriétés a augmenté d'environ un million $ dans l'actuel rôle d'évaluation, ce qui donne une meilleure marge de manoeuvre à l'administration municipale. 

«Malgré cette hausse de 2,44 % du budget, nous conservons les mêmes taux de taxe qui sont de 90 sous [par 100 $ d'évaluation] pour le résidentiel et de 1,13 $ [par 100 $ d'évaluation] pour le commercial», affirme en entrevue la directrice des finances de la Ville de Saint-Tite, Marilyn Proteau. 

«Il n'y a donc pas d'augmentation de la taxe foncière», renchérit le maire de Saint-Tite, André Léveillé.

L'augmentation de 160 666 $ du budget est principalement due à la croissance des salaires de 2,5 % des employés municipaux et l'inflation. La directrice générale de la Ville, Alyne Trépanier, note toutefois que des efforts de diminution des dépenses sont réalisés par l'administration municipale.

Les citoyens de Saint-Tite doivent s'attendre à certaines augmentations des tarifs des services. La Ville a décidé d'appliquer le principe d'utilisateur-payeur pour les égouts.

Auparavant, une partie de leur coût était payée via tous les comptes de taxe foncière. Les résidents utilisant le service d'égout devront débourser 170 $ en 2017, ce qui représente une augmentation de 50 $.

«Cette augmentation ne touchera que le milieu urbain. Les secteurs ruraux et de villégiature n'auront pas cette augmentation, car les propriétés sont munies de fosse septique», soutient le maire Léveillé. 

Au niveau du réseau d'aqueduc, les propriétaires devront débourser 237 $ en 2017, plutôt que 220 $ comme l'année précédente. La collecte des déchets se voit augmenter de son côté de sept dollars, passant de 188 $ à 195 $. 

Par ailleurs, la Ville de Saint-Tite prévoit une augmentation de ses dépenses pour la tenue du Festival western qui s'apprête à célébrer son 50e anniversaire cette année. «Nous avons déjà commencé à investir davantage pour la sécurité, le nettoyage et les infrastructures», souligne André Léveillé. 

Globalement, la dette de Saint-Tite s'élève à près de 6 millions $. Le maire estime malgré tout que les finances de la municipalité sont en bonne santé. «Nous avons une bonne gestion qui permet de conserver notre taux de taxe et de continuer à développer la ville», mentionne le maire.

Le projet de mise aux normes du réseau d'eau potable se poursuit à Saint-Tite. L'administration croit bien qu'il sera enfin terminé à la fin de l'année 2018. Pour y arriver, 2 millions $ sont prévus pour l'amélioration de la qualité de l'eau potable dans le nouveau programme triennal d'immobilisation.

En 2018, l'administration municipale prévoit des dépenses de 12 millions $ pour ce projet. L'eau potable remporte la part du lion dans ce plan triennal avec des dépenses anticipées totalisant environ 20 millions $ d'ici 2019. 

La Ville annonce de plus par ce plan le remplacement du système de réfrigération et la mise aux normes du Sportium municipal. Un budget de 2,05 millions $ est prévu à cette fin en 2017 et 2018. De plus, la Ville prévoit en 2018 et 2019 le réaménagement du lit et des ponceaux du ruisseau des Prairies en 2018-2019. Un montant de 2 millions $ est prévu pour ces travaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer