Un été animé à Saint-Tite

Le maire de Saint-Tite, André Léveillé, était lundi... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Saint-Tite, André Léveillé, était lundi avec Julie Tourville, membre du comité organisateur des courses du P'tit Shérif, et Sylvain Bédard, coordonnateur aux loisirs et aux événements à la Ville de Saint-Tite, pour annoncer la programmation estivale. On aperçoit sur la photo la boîte à livres représentant l'école d'Émilie Bordeleau ainsi que le support à vélos western.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) La saison chaude sera animée cette année à Saint-Tite. Nouveau marché public Mékinac, grande vente estivale de l'Association des gens d'affaires et courses du P'tit Shérif ponctueront l'été.

De plus, la Ville a dévoilé lundi une boîte à livres publique identique à l'école d'Émilie Bordeleau et un support pour vélos en forme de cow-boy.

Le marché public sera situé au coeur du centre-ville, à l'intersection des rues Notre-Dame et Adrien-Bélisle. Deux samedis par mois, du 25 juin au 1er octobre, des producteurs de la région seront sur place pour faire découvrir leurs produits. Ce marché sera de plus ouvert à tous les jours lors du prochain Festival western, du 9 au 18 septembre.

De la fin juin au début juillet, plusieurs membres de l'Association des gens d'affaires de Saint-Tite tiendront la grande vente estivale. Les commerçants locaux offrent pour l'occasion des rabais intéressants.

Pour une cinquième année, les courses du P'tit Shérif proposent quatre événements pour les amateurs de course à pied.

Les trois premières courses auront lieu le 21 juin, le 19 juillet et le 30 août. Le départ du parcours de 1 km est prévu à 19 h alors que ceux des trajets de 2,5 et 5 km seront donnés à 19 h 15. Les inscriptions se prennent sur place et sont aux coûts de 2 $ et de 5 $.

Ces courses sont chronométrées par un système de puce et de dossard. Une quatrième course est prévue le 13 septembre à 19 h pour le Spécial western. Les détails de cet événement seront connus plus tard dans la saison notamment au www.facebook.com/coursesduptitsherif.

À l'instar de plusieurs municipalités de la région, Saint-Tite aura cet été une boîte à livres publique. Celle-ci représente toutefois un bâtiment «mythique» de Saint-Tite, soit la petite école d'Émilie Bordeleau rendue célèbre par Les filles de Caleb.

De plus, la Ville installera sous peu un support pour vélos unique représentant un cow-boy. Saint-Tite est après tout la ville western par excellence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer