Décès de l'abbé Édouard Beaubien

L'abbé Édouard Beaubien, prêtre célébrant à l'église d'Hervey-Jonction,...

Agrandir

L'abbé Édouard Beaubien, prêtre célébrant à l'église d'Hervey-Jonction, est décédé mardi lors d'une promenade à vélo.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(LAC-AUX-SABLES) Une personnalité bien connue du clergé de la région est décédé mardi. L'abbé Édouard Beaubien, ancien curé de plusieurs paroisses de la région et célébrant à l'église d'Hervey-Jonction ainsi qu'au couvent des Filles de Jésus de Trois-Rivières, est décédé d'une crise cardiaque alors qu'il effectuait une balade à vélo près du lac Huron à Lac-aux-Sables, où il possédait un chalet et où il passait les beaux jours de l'été. Il avait 86 ans.

L'ancienne députée libérale de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, lui a rendu hommage hier matin sur sa page Facebook. Elle le considérait comme un ami, mais aussi comme un père spirituel. «J'ai le coeur gros ce matin. Mon ami, l'abbé Édouard Beaubien nous a quittés», a-t-elle annoncé.

«Parti en vélo, près de son lac Huron qu'il chérissait tant, son coeur a lâché. Comme ça, subitement. C'est bien ce qu'il voulait, ne pas traîner malade. Je suis triste mais aussi remplie de gratitude d'avoir pu croiser sa route.»

Danielle St-Amand a rencontré l'abbé Beaubien alors qu'elle était très jeune et qu'il était client à la boucherie de ses parents.

«Nous nous sommes retrouvés en 2008 chez mes amies les Filles de Jésus à Trois-Rivières. Depuis ce temps, il a été mon père spirituel. Solide comme le roc, parfois un peu bourru, c'était unhomme de bon jugement et de bons conseils», témoigne l'ancienne députée.

«Je ne compte plus les fois où je suis arrivée dans la petite église d'Hervey-Jonction le dimanche matin ou encore à la chapelle des Filles de Jésus pour lui raconter mes joies ou mes peines. Chaque fois, il était d'une écoute attentive et accueillante. Il croyait à cette église ouverte et décloisonnée, tolérante mais surtout, aimante.»

Ce témoignage sur Facebook de l'ancienne députée a entraîné un déferlement de commentaires positifs et d'évocations de bons souvenirs. Plusieurs se souviennent également de l'abbé Beaubien comme enseignant au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, comme curé à Lac-aux-Sables ou comme responsable du camp du Lac-en-Coeur.

L'abbé Beaubien est également à l'origine du club de golf leSaint-Rémi, appelé à l'origine club Tawachiche, de Lac-aux-Sables. En 1970, il a sollicité 25 personnes pour qu'elles versent 100 $ chacune afin d'aménager un premier parcours de neuf trous. Toujours en activité, ce club de golf offre maintenant deux parcours de neufs trous.

gabriel.delisle@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer