LA CDC Mékinac informe la population sur les mesures d'austérité

Dominique Bouchard, directrice générale de la CDC Mékinac.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dominique Bouchard, directrice générale de la CDC Mékinac.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Sainte-Thècle) La Corporation de développement communautaire (CDC) Mékinac dévoilait, mecredi, sa démarche d'information et de solidarité en réaction aux mesures d'austérité annoncées par le gouvernement libéral.

Dominique Bouchard, directrice générale de l'organisme, a expliqué que la première étape consistera à faire parvenir à l'ensemble des foyers de la MRC de Mékinac (via le Publi-Sac) une copie de son bulletin mensuel, l'Inter.Com, dans la semaine du 12 avril.

Ce bulletin à «saveur d'austérité» sera distribué à 6200 exemplaires, a-t-elle précisé, en plus de la liste habituelle de diffusion par courriel qui comprend près de200 abonnés.

«Cette action est réalisée dans le but d'offrir à la société civile mékinacoise une source d'information alternative et accessible, vulgarisant différents messages politiques récurrents et présentant les impacts concrets des mesures d'austérité sur des citoyens de Mékinac à l'aide de témoignages recueillis dernièrement.»

De plus, la corporation a rédigé une déclaration territoriale qui sera envoyée tous les jours, du 13 au 30 avril via courriel, à plus d'une quinzaine de ministres, députés et même au premier ministre, Philippe Couillard. Cette déclaration a été travaillée en collaboration avec tous les membres de la CDC; elle se veut donc rassembleuse et porteuse d'enjeux locaux, a-t-on précisé.

«Cette campagne, qui a pour but de rassembler les citoyens, les groupes communautaires, les entreprises d'économie sociale et plusieurs partenaires de développement local se veut également un moyen d'illustrer la solidarité du territoire mékinacois et de démontrer au gouvernement le désaccord avec ses choix d'austérité qui reposent sur une vision de développement québécoise erronée», d'ajouter Mme Bouchard.

Finalement, pour clore cette démarche, la CDC espère rassembler l'ensemble de ses partenaires et la population lors de la grande grève sociale du 1er mai prochain.

«Cet événement, qui aura lieu lors de la journée internationale des travailleurs et travailleuses, permettra de porter le message mékinacois encore plus loin.»

Les manifestants rejoindront alors les grands mouvements régionaux qui dénoncent les mesures d'austérité. D'ailleurs, la Corporation offrira gratuitement le transport par autobus, à ceux qui souhaitent participer à ce rassemblement qu'on qualifie de pacifique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer