Un avis d'ébullition préventif en vigueur à Saint-Prosper

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Saint-Prosper) Alors que 34 résidences de Saint-Prosper sont toujours touchées par un avis d'ébullition permanent depuis 13 ans, un nouvel avis, appelé avis d'ébullition préventif, vient d'être donné, visant tout le reste du village cette fois, soit le périmètre urbain, le temps que soit rodé le nouveau système de distribution d'eau potable qu'on met progressivement en marche.

Le maire Grosleau a précisé qu'il fallait procéder ainsi le temps qu'on s'assure que la mise en service, qui provoque beaucoup de turbidité dans le système de distribution, n'affecte pas la qualité de l'eau les premiers jours. Lorsque tous les tests montreront que l'eau est parfaitement potable, tous les avis d'ébullition seront enfin levés, mettant ainsi fin à une longue saga dans ce village.

M. Grosleau croit que d'ici le 23 mars, les 34 résidences les plus touchées pourront aussi effectuer le transfert de leur système d'alimentation en eau sur le nouveau réseau. On devait commencer graduellement hier avec une résidence de la route 159, et poursuivre le travail la semaine prochaine.

On se souviendra que si la nouvelle usine de traitement des eaux usées a été mise en fonction en juin dernier, la mise en service du réseau d'eau potable s'est avérée plus ardue et a nécessité plusieurs ajustements. On croyait pouvoir desservir tout le monde pour novembre dernier puis Noël et à tout le moins avant la fin de l'année 2014, ce qui s'est avéré impossible. Lors de ces travaux, la Municipalité a dû aussi composer avec des dépassements de coûts ce qui a généré des tracasseries administratives, Québec refusant d'abord de les payer même s'ils avaient été autorisés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer