Nouvelle salle communautaire pour l'Âge d'or à Saint-Roch-de-Mékinac

On inaugurait la nouvelle salle multifonctionnelle de Saint-Roch-de-Mékinac.... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

On inaugurait la nouvelle salle multifonctionnelle de Saint-Roch-de-Mékinac. Sur la photo, posant devant la salle en arrière plan, Cécile Deschesnes, secrétaire de l'Âge d'or de Saint-Roch-de-Mékinac, le maire Guy Dessureault, Denise Defoy, présidente de l'Âge d'or, Martin Miron, agent de développement rural à la MRC de Mékinac, Jean-Guy Lavoie, préfet suppléant de la MRC de Mékinac et Denise Gauthier, trésorière de l'Âge d'or.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Saint-Roch-de-Mékinac) L'Âge d'or de Saint-Roch-de-Mékinac vient d'inaugurer sa salle nouvellement aménagée, où plus de 35 000 $ ont été investis au cours de la dernière année. On a modernisé le système électrique, doté le coin cuisine de nouveaux appareils électroménagers et rafraîchi les cabinets d'aisance.

Le remplacement des équipements a été rendu possible grâce à un financement de Service Canada dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, pour un montant de 25 000 $, en plus de deux contributions monétaires de 5000 $ provenant de la municipalité de Saint-Roch-de-Mékinac et du Pacte rural de la MRC de Mékinac. Les bénévoles de l'Âge d'Or et de la communauté ont aussi participé au projet en fournissant près de 1000 heures de travail. «Avec le support des bénévoles et de nos partenaires financiers, nous avons pu réaliser le projet en entier, a souligné Denise Defoy, présidente de l'âge d'or local. Cette mise à niveau était devenue nécessaire, nous avons maintenant une salle adaptée pour plusieurs activités et cela procure assurément une valeur ajoutée à la vie communautaire de la municipalité.»

Mme Defoy souligne par ailleurs que le local de la route Ducharme est aussi utilisé par des entreprises privées pour des rencontres de travail ainsi que par de jeunes mamans pour des cours de cuisine, par les loisirs de Saint-Roch-de-Mékinac, les intervenants communautaires pour les cuisines collectives, le CLSC pour des cliniques de vaccination et, enfin, par des citoyens pour des fêtes de famille et des mariages.

Le maire de Saint-Roch-de-Mékinac, Guy Dessureault, a pour sa part confié que dans un village comme le sien, le conseil doit appuyer le milieu dans ce genre d'initiative parce qu'une salle communautaire répond aux besoins de plusieurs groupes et ce pour différentes utilisations. C'est pourquoi il n'a pas hésité à soutenir un tel projet. «Lorsque le conseil voit des groupes qui prennent des projets en main et s'occupent de les réaliser, ça démontre que la municipalité est dynamique et que les gens sont fiers. Ils veulent participer à maintenir cette vitalité en s'impliquant.»

M. Dessureault estime par ailleurs que ce projet s'inscrit dans le développement social et communautaire de la municipalité et qu'il favorise le développement durable tout en attirant de nouvelles familles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer