Auberge de prestige au lac Mékinac: le CLD prend le dossier en mains

Le lac Mékinac... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Le lac Mékinac

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Saint-Tite) On ne saura jamais si c'est parce qu'il s'est fait accuser récemment par des maires de se traîner les pieds, mais finalement, le ministère des Ressources naturelles vient de décider de refiler la suite du projetde construction d'une auberge de prestige dans la baie Bigué du lac Mékinac à un comité de travail présidé par le directeur général du CLD de Mékinac, Patrick Baril.

Un communiqué a été émis hier, précisant que ce comité aura comme mandat de mettre en oeuvre les étapes subséquentes au dépôt du Plan concept et cahier des charges, présenté à la population de Trois-Rives en juin 2012. Il aura notamment la responsabilité de produire un document d'appel de propositions et d'en coordonner la publication.

«Le projet de développement hôtelier au lac Mékinac est un projet mobilisateur pour notre MRC qu'il faut considérer comme un dossier prioritaire. Coordonné par et pour les intervenants du milieu, il aura un impact majeur sur le développement touristique de la MRC de Mékinac et de la Mauricie», analyse M. Baril qui ajoute qu'une rencontre a eulieu il y a quelques jours où tout le monde a accepté que le CLDs'implique davantage dans ce dossier.

«Pour ce qui reste à faire, je pense que c'est la meilleure façon d'agir pour que tout le monde y gagne et que ce soit plus rapide, a confié M. Baril en entrevue téléphonique. C'est notre rôle au CLD de faire bouger les choses et on va travailler pour que ce soit rapide et ce, avec tout le monde autour de la table. Un bon bout de chemin est fait dans l'appel de propositions. Le comité va le finaliser.

«Il faut aussi faire évaluer le site en cas d'entente de location avec un promoteur. Ensuite, il faudra décider où on diffuse l'offre de propositions: au Québec seulement, au Canada, aux États-Unis en Europe? Le comité sera impliqué dans cette décision aussi. Je pense que comme CLD, on a une structure souple qui convient à ce projet. Tout le monde est content.»

Rappelons que le concept du projet de développement hôtelier haut de gamme est une première au Québec car il a été initié par le ministère des Ressources naturelles.

Élaboré en 2012 par François de Grandpré, expert conseil dans le domaine touristique, le plan concept présente un scénario qui se veut optimal tant pour le succès financier du futur opérateur que pour la contribution au développement de la région de Mékinac.

Il permet également de jeter les bases des modalités de construction et de gestion de ce futur établissement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer