Relais pour la vie hivernal: rendez-vous à Hérouxville

Le Relais pour la vie de Hérouxville est... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Le Relais pour la vie de Hérouxville est le seul relais hivernal au pays au profit de la Société canadienne du cancer.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Hérouxville) Ceux qui n'ont pas froid aux yeux et qui ont la cause du cancer à coeur se donnent rendez-vous le 2 mars prochain au troisième Relais pour la vie de Hérouxville, le seul relais hivernal au pays au profit de la Société canadienne du cancer.

Les deux coprésidentes de l'événement, Alice Dionne et Jeanne Chateauvert, ont déclaré que le Relais de Hérouxville souhaite recruter 25 équipes et réunir 75 personnes pour le Tour des survivants. On tentera cette année de vendre 1500 luminaires et d'amasser 58 000 $.

Mme Dionne a confié que lorsqu'on l'a approchée en 2010 pour s'impliquer dans le comité de la logistique pour le relais2011-2012, elle n'avait qu'une vague idée de ce dont il s'agissait. «En plus d'être une personne qui se couche tôt, je suis frileuse, alors imaginez ma surprise quand j'ai su que ça se passait le soir de 19 h à 7 h et en hiver! Je me disais: je vais faire un bout de la nuit, et finalement on a fait toute la nuit et je n'ai même pas eu froid aux pieds. J'ai bien aimé ça, alors quand j'ai su que les deux premières coprésidentes ne revenaient pas cette année et qu'il n'y avait personne pour les remplacer, j'ai donné mon nom... à la condition d'avoir une coprésidente moi aussi. Je remercie Mme Chateauvert, son arrivée fait toute la différence. Je remercie aussi ceux qui vont nous donner un coup de main cette année, les bénévoles, les partenaires financiers et les survivants. Tout ça roule bien ensemble. J'invite les gens à venir en grand nombre marcher dans notre sentier forestier tout illuminé.»

Pour sa part, Mme Chateauvert, elle-même une survivante du cancer et ex-bénévole du comité de l'alimentation, estime que s'impliquer est une façon toute naturelle de remettre ce qu'on a reçu et de permettre à la recherche de poursuivre sa progression. «Nous avons de grandes bottes à chausser mais nous prenons le relais d'une organisation en santé», a-t-elle déclaré.

Enfin, Josée Paquette, elle aussi survivante d'un cancer, invite les gens à participer à cette marche très spéciale qui permet d'aller chercher une belle énergie, note-t-elle, surtout pour ceux dont le combat n'est pas terminé.

La présidence d'honneur de ce troisième relais a été confiée au préfet de la MRC de Mékinac et maire de Sainte-Thècle, Alain Vallée. «Les gens de notre territoire savent faire face aux vents de l'adversité, a-t-il déclaré. J'invite les gens à former des équipes et à venir manifester leur soutien de manière concrète aux gens qui sont touchés par le cancer et à leurs proches, a-t-il déclaré. C'est un moment exceptionnel, une nuit à partager avec la famille, les amis, les collègues et où on peut manifester son support à ceux qu'on aime.»

Soulignons par ailleurs que, compte tenu de son caractère très spécial, le relais pour la vie de Hérouxville est pratiquement continuellement animé afin de garder les marcheurs alertes et au chaud. Comme par les années passées, on a prévu des spectacles, des randonnées en traîneaux, des conteurs et des chanteurs. On ajoute également une nouveauté, soit un coin jeunesse, avec maquillage pour les enfants. Enfin, de la soupe bien chaude sera servie aux marcheurs, bénévoles et artistes. Il sera aussi toujours possible de se réchauffer à l'école ou sous le chapiteau.

Pour en savoir davantage sur ce Relais pour la vie, faire un don ou devenir bénévole, on peut contacter Alice Dionne au418-365-5622 et Jeanne Chateau-vert au 418-365-3389.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer