Michaud confirme sa candidature à Maskinongé

Roger Michaud veut demeurer le maire de Maskinongé.... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Roger Michaud veut demeurer le maire de Maskinongé.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Maskinongé) Disant avoir toujours le goût de faire de la politique municipale, le maire Roger Michaud confirme qu'il sera candidat à l'élection du mois de novembre à Maskinongé.

M. Michaud est un vétéran de la scène politique dans cette localité. Il a été élu conseiller de la défunte Paroisse en 1989. Il a accédé à la mairie de Maskinongé lors d'une élection partielle en mars 2011 à la suite du décès en décembre 2010 du maire Michel Clément. Il a été réélu sans opposition en 2013.

«Je me représente en novembre, car je n'ai pas fini de faire ce que j'ai à faire», affirme simplement ce pêcheur commercial.

La rampe de mise à l'eau est toujours dans le collimateur, affirme Roger Michaud. Ce projet évalué à près de 200 000 $ est dans la mire du conseil maskinongeois depuis 2010. Une borne-fontaine sèche et un accès ont été aménagés au terrain prévu pour cet équipement. ll reste maintenant à conclure ce dossier.

«On a beaucoup de demandes pour ça et on aura aussi des infrastructures pour tous les cyclistes qui passent par là.»

Le rehaussement d'une partie de la route Langue-de-Terre devrait aboutir au cours du prochain mandat. Roger Michaud s'attend à ce que le projet évalué à près de 200 000 $ soit déposé au gouvernement au début de l'hiver. Il croit recevoir une réponse du ministère de l'Environnement à l'été 2018. Si l'Environnement donne son aval, les travaux devraient se faire vers le mois de septembre 2018. 

Un parc intergénérationnel est dans les plans de la Municipalité. Des équipements récréatifs pour les personnes âgées et les enfants seront installés dans ce parc qui accueillera les bustes de Louis Riel et de Marie-Anne Gaboury. Ces bustes ont été réalisés grâce à la contribution du public, d'organismes et d'entreprises.

Le parc d'aménagement du parc est estimé à quelque 180 000 $. La facture de Maskinongé sera d'environ 100 000 $. Voilà pourquoi la Municipalité va réaliser le projet en deux phases, soit cet automne et en 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer