Revitalisation de Saint-Alexis: le projet bien amorcé

Serge Désy, membre du comité d'aménagement riverain de... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Serge Désy, membre du comité d'aménagement riverain de la fabrique de Saint-Alexis-des-Monts, pose en compagne de Guy Deveault, président du conseil d'administration et chef de la direction de Meubles Canadel.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Alexis-des-Monts) L'ambitieux projet de revitalisation du coeur du village de Saint-Alexis-des-Monts est sur les rails. La construction du préau à proximité de l'église arrive à sa fin et l'infrastructure sera prête pour le Festival de la truite mouchetée qui débute le 17 juin.

Le projet, non plus de 650 000 $ mais d'un million de dollars, réserve près de 400 000 $ pour l'érection de ce préau. L'organisation a réduit la grandeur du préau pour l'adapter aux besoins locaux et aussi pour respecter un budget somme toute majeur.

«La structure mesure 7200 pieds carrés au lieu de 9800 pieds carrés. C'était trop grand pour Saint-Alexis et les coûts étaient exorbitants. À 7200 pieds carrés, le préau peut accueillir autour de 1200 personnes. Si on a des tables, ça tourne autour de 800 personnes», raconte Serge Désy, membre du comité d'aménagement riverain de la fabrique de Saint-Alexis qui est l'organisme responsable de ce dossier.

La construction du préau fait partie de la première phase du projet qui sera réalisée en 2017. Un amphithéâtre romain sera aménagé en août. De plus, un sentier sera bâti menant de la plage jusqu'au bureau d'information touristique. La construction d'un quai-terrasse est prévue pour cette année.

Si le projet a été bonifié en terme financier, c'est que la fabrique veut développer quelque chose de bien, de beau et de durable.

«Au lieu de faire un quai ordinaire, on va faire une terrasse avec des bacs à fleurs. On met du détail dans le projet: pour le sentier des bâtisseurs (entre la plage et le bureau d'information touristique), on aurait tassé des branches, mais on va faire un plancher en cèdre rouge, avec du paysagement.

C'est un projet pour la communauté et ça vaut la peine d'investir: il faut occuper nos familles qui pourront faire un pique-nique sur une plage bien aménagée, faire du kayak. Et c'est aussi pour le tourisme qui est notre moteur économique. On veut les garder plus longtemps.»

Pour adoucir l'impact financier, les deux autres phases seront faites en 2018 et 2019. L'aménagement de la phase 1 sera complété dans un an avec la construction d'un trottoir. Le sentier d'interprétation sur la montagne des soeurs est au calendrier de 2019.

Les étapes 2 et 3 coûteront 200 000 $. Serge Désy n'est pas nerveux à l'idée de trouver cet argent. Il compte sur des partenaires privés qui auront maintenant l'occasion de voir une bonne partie du projet avec la construction du préau, mais aussi sur l'appui des gouvernements fédéral, provincial et municipal. À ce sujet, Michel Bourassa assure que la Municipalité fera sa part comme prévu en 2017, mais les autres investissements devront être étudiés par les membres du prochain conseil municipal.

«On y va de budget en budget, affirme le maire de Saint-Alexis. On se concentre sur la phase 1 qui va très bien.»

M. Bourassa est très heureux de voir le préau être sur le point d'être réalisé. Selon lui, cet équipement va jouer un rôle majeur dans la revitalisation.

«Le préau va servir à plusieurs événements sur toute l'année. On organise les vendredis en folie pour un deuxième été cette année avec des groupes musicaux quatre vendredis soirs. Des fêtes de famille peuvent se faire là, on pourra avoir une patinoire couverte en hiver. Ce sera ouvert à tous les organismes. Ce sera un équipement utile pour Saint-Alexis.»

«Si tu ne donnes jamais, tu ne reçois jamais»

«Si tu ne donnes jamais, tu ne reçois jamais. Ça prenait ça pour que le projet parte.»

Le «ça» dans la phrase prononcée par Guy Deveault, c'est une contribution de 100 000 $ versée par Meubles Canadel à la fabrique de Saint-Alexis-des-Monts afin de lancer le projet de revitalisation du coeur du village de Saint-Alexis-des-Monts.

Citoyen de Saint-Alexis, le président du conseil d'administration et chef de la direction de l'entreprise familiale dit ne pas avoir hésité bien longtemps lorsqu'il a été approché pour participer financièrement à cette idée à laquelle d'autres partenaires se sont greffés.

«Si le milieu mettait un dollar, le fédéral mettait un dollar, car il y avait un programme fédéral (pour souligner les 150 ans du Canada en 2017). L'occasion était là. On a dit oui parce que c'est un beau projet. Il y aura un quai, des spectacles. Ce sera un centre d'intérêt. Ça va changer l'image du village», commente Guy Deveault.

Ce dernier indique que de nombreux travailleurs de l'usine de Louiseville sont des citoyens de Saint-Alexis-des-Monts et des environs. Cette réalité a influencé la famille Deveault dans sa décision d'accorder une telle somme au projet de la fabrique.

«On essaie de s'impliquer dans des choses qui sont structurantes et non pas juste des commandites, ajoute M. Deveault. L'actif reste. On l'a fait pour la surface de dekhockey à Saint-Alexis, on l'a fait aussi pour la surface de dekhockey à Louiseville. Le préau est très beau. Il a de la gueule. Le préau construit, ça va être plus facile à vendre comme idée pour trouver d'autres partenaires. Ce n'est pas facile d'aller chercher de l'argent et c'est fait par des bénévoles.»

Le préau portera le nom de Canadel, comme celui de Louiseville qui a été érigé grâce à la contribution du fabricant de meubles.

«C'est le comité d'aménagement riverain de la fabrique qui a donné le nom de Canadel au préau, rappelle Serge Désy, membre de ce comité. C'est à cause de la grosse contribution de Canadel. On est très fier de cette infrastructure. Mais si cette contribution n'est pas là, ça ne voit pas le jour.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer