Camping du lac Bellemare: vers un registre pour une seule zone

Le maire de Saint-Mathieu-du-Parc, Claude McManus.... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Saint-Mathieu-du-Parc, Claude McManus.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) La zone directement impliquée par le projet de développement du camping du lac Bellemare s'est qualifiée pour permettre à ces résidents de se prononcer sur la modification réglementaire demandée par les promoteurs pour la construction de 13 chalets.

Il ne s'agit pas d'une grande surprise, puisque dès la dernière assemblée publique régulière du conseil municipal, le 3 avril, une pétition circulait pour recueillir les signatures.

Valérie Bergeron, directrice générale de la municipalité, mentionne que la vérification sur la conformité des personnes inscrites n'est pas terminée, mais étant donné qu'il ne fallait que 12 signatures et qu'une bonne trentaine ont été recueillies, le conseil municipal s'attend à passer à la prochaine étape, celle de la tenue de registre.

Les élus devraient faire officiellement connaître leur position lundi en séance publique, mais le maire, Claude McManus, ne fait pas de cachette.

«Comme je l'ai déjà mentionné, notre intention est de nous rendre à la tenue de registre», commente-t-il. «On se prépare pour ça.»

Les citoyens de la zone qualifiée pourront alors se déplacer au bureau municipal pour contester ce projet. Le nombre de signatures nécessaires à ce moment pour forcer le conseil municipal à abandonner la modification de zonage requise ou à aller en référendum sera connu lors de la publication d'un avis public. 

«J'ai toujours dit que c'est à ce moment que nous verrons la tendance», indique M. McManus. «Nous prendrons alors une décision en conséquence. Le registre est un processus vraiment neutre, au sens où personne ne va solliciter les gens pour qu'ils aillent signer. Ils décident de leur plein gré.»

Rappelons que neuf zones contiguës étaient également touchées par ce processus, mais aucune demande d'approbation référendaire n'a été exprimée à l'extérieur du territoire directement concerné. La contestation est donc très localisée.

À Saint-Mathieu-du-Parc, ce débat fait rage depuis l'automne dernier. Le zonage actuel permet l'aménagement d'un terrain de camping au lac Bellemare, mais la construction de chalets est interdite sur cette propriété pour le moment. Les promoteurs souhaitent obtenir une modification au zonage pour répondre à la demande de leurs clients.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer