Bâtisse incendiée: Louiseville gagne son point

Louiseville veut faire démolir cette bâtisse endommagée par...

Agrandir

Louiseville veut faire démolir cette bâtisse endommagée par un incendie le 4 janvier dernier.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) La Ville de Louiseville gagne son point contre le propriétaire de l'immeuble de 12 logements qui a été endommagé par un incendie en janvier.

Malgré la contestation déposée par Benoit Ferron pour empêcher la démolition de son immeuble, la Ville reçoit l'aval de la cour et pourra faire démolir la bâtisse comme prévu.

Le 21 octobre, la Cour supérieure du Québec ordonnait à Benoit Ferron de faire démolir sa propriété de la rue Notre-Dame sud dans un délai de 30 jours. Devant l'inaction du propriétaire, la Ville obtenait le droit de démolir la bâtisse et de refiler la facture au propriétaire.

Toutefois, ce dernier a envoyé une mise en demeure à la Ville vers la mi-novembre, plaidant qu'il n'avait pas reçu tous les papiers en lien avec ce dossier en raison de son incarcération prenant fin le 1er décembre. Ce recours paralysait la Ville dans sa volonté de démolir une bâtisse qu'elle jugeait dangereuse et qui était qualifiée de perte totale par un évaluateur en sinistre.

Le maire, Yvon Deshaies, a profité de la séance ordinaire tenue lundi soir pour déclarer que la Ville a finalement eu gain de cause dans ce dossier.

«La Cour nous redonne raison pour la démolition», confirme M. Deshaies.

La démolition de cet immeuble fait en sorte que Benoit Ferron perd son droit acquis pour une bâtisse d'une telle envergure dans une zone qui ne permet plus ce genre d'habitations.

C'est ce qui expliquerait qu'il désirait condamner le troisième étage de son édifice et construire un toit au-dessus du deuxième étage pour conserver son immeuble.

«Le conseil en a discuté et c'est non, rappelle M. Deshaies. Mais je suis prêt à le rencontrer. On pourrait faire un immeuble de trois ou de quatre logements à cet endroit.»

Le maire assure que la Ville va entamer les procédures pour procéder à la démolition des lieux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer