Un nouveau visage pour le coeur de Saint-Alexis-des-Monts

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Alexis-des-Monts) Le coeur du village de Saint-Alexis-des-Monts présentera un tout nouveau visage dans un an, alors que la fabrique locale se prépare à investir 650 000  $ pour améliorer les infrastructures communautaires en bordure du lac Saint-Alexis.

Serge Désy a procédé à la présentation du... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Serge Désy a procédé à la présentation du projet réalisé par le comité d'aménagement riverain de la fabrique.

François Gervais, Le Nouvelliste

La fabrique va aménager une plage, construire un quai flottant, refaire la descente de bateau et ériger un préau qui servira notamment à la présentation des spectacles du Festival de la truite mouchetée. Une glissoire sera posée, un bloc sanitaire sera ajouté, de l'éclairage sera installé. Des sentiers pédestres seront réalisés dans la montagne des soeurs, incluant la pose de panneaux d'interprétation.

«Le projet a deux objectifs. Le premier est d'avoir des installations pour la communauté elle-même, pour la vie quotidienne des familles. Le deuxième est pour le tourisme qui est notre moteur économique. On veut garder sur place nos touristes: ils pourront aller pêcher, se baigner, prendre les sentiers dans la montagne. Ce projet est vital et indispensable pour l'essor économique», raconte Serge Désy, membre du conseil de fabrique et président du comité d'aménagement riverain.

Selon M. Désy, Saint-Alexis a grandement profité du classement de l'agence de voyage Flight Networks qui la classait en début d'année parmi les 50 plus belles petites municipalités du Canada. Jean-Paul Diamond, président du comité touristique, affirme que plus de 5000 touristes se sont présentés au bureau d'accueil. Le comité accueille avec joie ce projet et fera sa part pour développer l'aspect récréatif du coeur de Saint-Alexis, lui qui est en train de réaliser une vidéo promotionnelle servant à vanter les atouts de la place.

«On a commencé à louer des vélos la saison dernière. On va maintenant regarder pour acheter quelques kayaks pour les louer aux touristes, on va offrir des cannes à pêche en location. Et on veut faire une galerie d'art au deuxième étage de notre bureau touristique. Ce sont tous des petits gestes, mais ce sont des services de plus que tu donnes aux visiteurs. Toutes ces installations vont retenir les gens plus longtemps à Saint-Alexis. Donc, ces visiteurs-là vont dépenser plus», analyse l'ex-maire de l'endroit.

À lui seul, le préau va représenter environ le tiers du budget. D'une superficie de 9800 pieds carrés, il pourra contenir entre 1000 et 1500 personnes. Il sera équipé d'une scène et d'une installation électriques permanentes.

Selon le président du festival, René Julien, cet équipement viendra consolider l'événement.

«Chaque année, on doit louer, monter et démonter un chapiteau. Ça demande des bénévoles, c'est toujours les mêmes et ils sont très peu. Il y a des coûts reliés à ça. C'est merveilleux comme projet», mentionne M. Julien, qui a l'objectif d'inaugurer le préau dès le prochain festival qui aura lieu du 17 au 25 juin.

Le festival utilisera cet équipement, mais celui-ci pourra également servir à la tenue d'un spectacle scolaire et à des rassemblements populaires. La fabrique envisage d'aménager une patinoire sous le préau.

La fabrique reçoit une subvention de 251 000 $ du gouvernement fédéral. Le comité responsable a récolté la même somme grâce à l'appui de partenaires du milieu.

Les 100 000 $ restants sont la valeur estimée par le comité pour la contribution de la Municipalité. Celle-ci va fournir ses équipements et des employés pour la réalisation de différents travaux, dont l'aménagement des sentiers dans la montagne des soeurs. 

Selon le maire Michel Bourassa, ce projet aura non seulement un impact sur le tourisme, mais aussi sur la population de Saint-Alexis.

«J'ai vu les plans du préau, ça va être un beau bâtiment. La plage, le quai, c'est pour tout le monde. C'est une bonne nouvelle, car ça donne un accès au lac municipal.»

Tous les travaux devront être terminés d'ici le 31 décembre 2017, comme le stipule une règle associée à la subvention du gouvernement fédéral.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer