Saint-Élie à la recherche d'un dg

Réjean Audet... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Réjean Audet

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Élie-de-Caxton) La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton est à la recherche d'un directeur général, maintenant qu'elle a trouvé un terrain d'entente avec son ex-directrice générale qui avait déposé une plainte devant les tribunaux pour congédiement.

Isabelle Bournival avait fait son entrée à la Municipalité de Saint-Élie en août 2013. Cette ancienne conseillère municipale de Saint-Boniface a intenté au printemps un recours contre Saint-Élie devant la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail, forçant Saint-Élie à embaucher une firme d'avocats. Les deux parties ont toutefois profité des services de la médiation et en sont venues à une entente qui vient tout juste d'être signée.

Habituellement très collaborateur avec les médias, Réjean Audet se fait discret dans ce dossier. Selon le maire, l'entente à l'amiable signée avec Mme Bournival contient une clause de confidentialité, ce qui l'empêche de révéler les détails entourant le litige.

«Le dossier est réglé», se limite à dire M. Audet.

Contactée mercredi après-midi, Isabelle Bourniva refuse de commenter le dossier, plaidant elle aussi l'aspect confidentiel de l'entente. Elle se dit toutefois très heureuse que le dossier soit maintenant chose du passé.

La direction générale de Saint-Élie est occupée sur une base intérimaire par Carole Perron depuis le printemps. Elle ne deviendra pas directrice générale en titre, explique le maire Audet.

«Mme Perron a une grande expérience du domaine municipal, mais elle fait seulement du dépannage, elle se promène d'une municipalité à l'autre. C'est pour ça qu'on ouvre le poste à la direction générale. On espère avoir un autre dg rapidement», dit Réjean Audet.

Saint-Élie n'est pas la seule municipalité de la MRC de Maskinongé à la recherche d'une personne pour la direction générale. Saint-Justin vit la même situation depuis que Caroline Gagnon a annoncé son intention de quitter ses fonctions, elle qui est entrée en poste sous le règne de l'ancien maire, Denis McKinnon, en avril 2012.

Saint-Justin a enclenché le processus d'embauche. Les personnes intéressées par cet emploi doivent se manifester d'ici le 13 octobre auprès de la Municipalité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer