Maskinongé jouera à cache-cache!

Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de la... (Photo: Francois Gervais)

Agrandir

Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de la MRC de Maskinongé, Michel Isabelle, maire de Yamachiche et préfet suppléant de la MRC, et Lysanne Côte, agente de migration de Place aux jeunes.

Photo: Francois Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Maskinongé) Non ce n'est pas une chasse aux Pokémon, mais plutôt une nouvelle initiative qui permettra de faire découvrir les richesses culturelles, patrimoniales et naturelles de la MRC de Maskinongé.

Place aux jeunes a proposé mardi son nouveau projet de «Rallye géocaching», une avenue pour faire découvrir du pays aux jeunes adultes de la région.

Ceux qui voudront bien s'y adonner pourront, à l'aide d'une application de géolocalisation sur un téléphone intelligent, d'un GPS de plein air ou d'une application de géocaching, trouver des réponses à une série de questions portant sur la MRC de Maskinongé ou sur des lieux culturels ou touristiques environnants.

Des coordonnées géographiques guideront les participants vers les endroits où sont planqués des contenants de formes et de tailles variées que l'on appelle des «caches».

Ces dernières peuvent contenir des objets comme un tube de plastique, une oeuvre d'art d'un artisan de la région ou encore une boîte à goûter et renferment des réponses aux questions posées dans le guide d'accompagnement.

Le but de cette chasse aux trésors des temps modernes est de trouver les réponses aux questions du livret tout en profitant des paysages que renferme la MRC de Maskinongé.

«Nous voulions créer une activité ludique pour sensibiliser les jeunes au potentiel de la MRC de Maskinongé, tout en mobilisant les acteurs locaux», explique Lysanne Côté, agente de migration de Place aux jeunes.

Il faut rappeler que le programme Place aux jeunes du Carrefour jeunesse-emploi vise à favoriser l'insertion, l'établissement et le maintien des jeunes diplômés de 18 à 35 ans au sein de leur communauté.

Deux parcours seront proposés aux amateurs qui souhaiteront essayer le rallye. Le premier circuit: «Au-delà de la cachette», est d'une distance d'environ 45 kilomètres et s'étend sur les municipalités de Maskinongé, Louiseville, Saint-Léon-le-Grand et Yamachiche.

Ce trajet, adressé à tous, présente des caches dites plus communes, de différentes tailles, qui font référence au patrimoine bâti.

Le deuxième trajet: «Très-Arts cachés» offre quant à lui des caches plutôt atypiques, fabriquées par des artisans d'ici. Ce tracé d'une longueur de 65 kilomètres couvre les municipalités de Saint-Alexis-des-Monts, Saint-Paulin, Saint-Élie-de-Caxton et Saint-Mathieu-du-Parc. L'auberge Le Baluchon va également offrir un parcours constitué de dix caches pour ses clients.

Bien qu'il s'agisse d'une activité pour les jeunes professionnels, le reste de la population et les touristes sont aussi invités à venir essayer cette nouvelle initiative.

«Nous proposerons dans nos trois lieux d'accueil touristiques de la MRC, soit à Saint-Élie-de-Caxton, à Saint-Alexis-des-Monts et notre bureau d'information touristique à Maskinongé, des renseignements pour les touristes.

De ces endroits, nous leur remettrons un guide et un GPS, au besoin, en plus de leur expliquer le fonctionnement du rallye», rassure Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de Maskinongé.

Ce projet sera donc, selon Mme Côté, un moyen intéressant de faire bouger la MRC, d'intégrer les arrivants à la culture et au patrimoine de ses municipalités ainsi que d'augmenter le tourisme de la région.

Les instigateurs du projet insistent pour mentionner que cette activité est offerte pour tous. Autant les néophytes que les géocacheurs aguerris pourront y trouver leur compte dans ce jeu de cache-cache.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer