Chutes de Sainte-Ursule: retour des dimanches animés

La conférence de presse annonçant le retour des... (François Gervais)

Agrandir

La conférence de presse annonçant le retour des dimanches animés au parc des chutes de Sainte-Ursule a rassemblé Nancy Paillé, coordonnatrice du parc, Réjean Carle, maire, Martin Lauzon, chansonnier, et Suzy Martel, représentante du député Marc H. Plante.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Sainte-Ursule) Le succès remporté en 2015 par les dimanches animés incite le parc des Chutes de Sainte-Ursule à ramener cette formule musicale pour le prochain été.

Le parc a accueilli 17 000 visiteurs en 2015, comparativement à 14 000 en 2014. L'achalandage a été influencé à la hausse par un temps plutôt collaborateur l'été dernier, mais les dimanches animés ont eu un réel impact sur l'attrait que représente le parc des chutes.

«On a vu une remontée d'achalandage des gens provenant de Louiseville, de Saint-Justin, de Saint-Alexis, parce que les dimanches animés sont inclus dans le prix d'entrée du parc. Les dimanches animés fonctionnent bien. Les gens viennent voir les chutes et ils voient qu'il y a du nouveau avec nos groupes musicaux. La formule est appréciée», constate avec bonheur la coordonnatrice du parc des chutes, Nancy Paillé.

Les artistes qui assureront l'animation musicale cet été sont des gens de la région. Certains d'entre eux ont un public fidèle qui les suit peu importe où ils se produisent.

La saison des dimanches animés débutera le 24 juillet avec le chansonnier Martin Lauzon et le Charley Band, un groupe rock. Le 7 août, le groupe rock Kontack sera de retour au parc des chutes de Sainte-Ursule. Réjean Lemay sera aussi de la partie pour interpréter des pièces du répertoire de Johnny Cash. Le groupe Jag et Normand Branchaud feront résonner leur rock and roll le 21 août à l'occasion du pique-nique des Ursulois.

Certaines prestations acoustiques pourraient s'ajouter à la programmation officielle. Martin Lauzon devrait animer quelques après-midis dans les sentiers du parc.

Meilleure santé

Un meilleur achalandage signifie une meilleure situation financière du parc des chutes. Autant la coordination du parc que la Municipalité souhaitent que cette bonification du nombre de visiteurs se poursuivra en 2016.

«Si on continue d'avoir 2000 à 3000 personnes de plus cette année, ce sera une grosse amélioration. On vise environ 21 000 visiteurs. À 21 000, le parc est pas mal autosuffisant. Mais on est toujours à la merci de la température, analyse le maire, Réjean Carle.

Le parc des chutes de Sainte-Ursule fonctionne avec un budget annuel d'environ 160 000 $. La Municipalité réserve chaque année un montant de 40 000 $. Le parc utilise cette somme au besoin. Si de l'argent demeure disponible, il est investi dans l'entretien du parc dont plusieurs infrastructures ont été remises à niveau.

«Il y a eu beaucoup d'argent investi depuis cinq ans, note M. Carle. Les escaliers ont tous été refaits en neuf, le belvédère a été refait, il y a eu des changements au poste d'accueil. L'an passé, on a refait la peinture intérieure des chalets, on a fait des réparations dans un chalet. Les infrastructures sont dans un bon état et le parc est propre.»

En plus de la contribution de la Municipalités et des revenus de la billetterie, le parc profite de revenus provenant de la location de ses cinq chalets et de subventions pour des salaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer