Près de 30 équipes attendues dans la MRC de Maskinongé

Sur la photo, on aperçoit René Branchaud, survivant... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Sur la photo, on aperçoit René Branchaud, survivant d'honneur du Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé, Julie Gadbois, agente de développement à la division de la Mauricie de la Société canadienne du cancer, et le président d'honneur de l'édition 2016 de l'activité, Marc H. Plante, député de Maskinongé.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Le rythme des inscriptions au huitième Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé est tel que près de 30 équipes devraient prendre part à l'activité de sensibilisation et de financement.

L'organisation s'était fixé l'objectif d'avoir 23 équipes en vue de cette marche nocturne qui aura lieu le 28 mai à la Place Canadel de Louiseville. Quelques jours après le dévoilement des détails concernant cette activité, l'objectif est déjà atteint.

«Nos deux nouvelles bénévoles au comité des équipes s'occupent de recruter des équipes et de rappeler les anciennes. On a un bon taux de rétention: sur les 21 équipes qui étaient là l'an passé, il y en a 17 ou 18 qui reviennent cette année», se réjouit Julie Gadbois, agente de développement à la division de la Mauricie de la Société canadienne du cancer.

L'organisation a de nouveau approché les conseils municipaux et a lancé une offensive auprès d'une trentaine d'entreprises de la MRC. L'organisation a déjà la confirmation de deux équipes formées d'adolescents. Le président d'honneur de l'édition 2016, le député Marc H. Plante, amènera lui aussi une équipe.

«Les gens sont fidèles à la cause, reconnaît Mme Gadbois. Aux deux, trois semaines, j'entends parler de quelqu'un qui est atteint du cancer ou qui subit une rechute. Mais depuis 60 ans, le taux de survie au cancer après cinq ans est passé de 25 % à 63 %. D'ici 2030, on vise à atteindre 80 % de taux de survie. Il y a encore du travail à faire.»

L'argent amassé sert à la recherche, à la prévention et au soutien des personnes atteintes de cancer.

L'organisation du Relais pour la vie de la MRC de Maskinongé souhaite amasser 57 400 $.

En 2015, la récolte avait été de 62 700 $.

On peut obtenir plus de détails sur l'événement en consultant le site relaispourlavie.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer