L'accent sur les bâtiments à Louiseville

Yvon Deshaies confirme que la volonté du conseil... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Yvon Deshaies confirme que la volonté du conseil de Louiseville était de réussir à maintenir en 2016 le taux de taxe générale à 1,07 $ par tranche de 100 $ d'évaluation. Il a aussi dévoilé hier l'essentiel des éléments qui composent le programme triennal d'immobilisations de la Ville.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Le conseil de Louiseville met l'accent sur l'entretien de ses bâtiments dans son programme d'immobilisations de 2016, à commencer par l'édifice qui abrite les élus et les employés.

L'hôtel de ville aura un tout nouveau système de chauffage, de climatisation et de ventilation. Les travaux sont prévus depuis 2014, mais Louiseville avait l'espoir de recevoir en 2015 une aide gouvernementale afin de diminuer la facture de 423 000 $. La subvention espérée ne sera pas au rendez-vous, si bien que Louiseville va absorber la totalité des coûts.

Le conseil vient de lancer l'appel d'offres pour ces travaux qui seront réalisés de mai à juillet. Durant ce temps, les bureaux administratifs seront relocalisés au centre communautaire, question d'éviter aux employés de devoir oeuvrer dans un édifice où des sections de plafond seront enlevées et des conduites seront remplacées.

L'hôtel de ville est actuellement chauffé au gaz et à l'électricité. À compter de l'été prochain, ce système fonctionnera uniquement à l'électricité.

Louiseville poursuit la rénovation du centre communautaire. Quelque 256 000 $ seront investis pour la réfection des portes et des fenêtres. Un budget de 125 000 $ est prévu pour refaire l'enveloppe extérieure de l'ancienne caserne de pompiers.

Quelque 80 000 $ sont réservés afin de construire un bâtiment sanitaire au parc du Tricentenaire. Ce bâtiment devait être érigé en 2015, mais devant la hauteur des soumissions présentées, la Ville a revu son projet à la baisse: la bâtisse sera faite en bois, et non plus en béton.

La Ville prévoit investir 45 000 $ pour refaire le revêtement extérieur du boulodrome. La même somme est au budget pour sabler et peindre la façade de la Place Canadel, des travaux qui faisaient partie du plan d'immobilisations de 2015.

Des routes

Le conseil entend profiter d'une subvention gouvernementale afin d'améliorer son réseau routier. Le programme de redressement des infrastructures routières locales couvre 75 % des coûts et Louiseville souhaite obtenir la confirmation de son application pour refaire la route du rang Barthélemy sur trois kilomètres et reconstruire des ponceaux. Ce projet est évalué à 628 000 $ et la subvention, si elle est accordée, va être de 471 000 $.

Même scénario pour le pavage de l'avenue Royale sur trois kilomètres. Le coût total des travaux est de 735 000 $ et la participation gouvernementale attendue est de 551 250 $.

D'autre part, Louiseville pigera 150 000 $ dans son enveloppe du programme de remboursement de la taxe d'accise sur l'essence afin de mettre à jour son plan d'intervention pour le renouvellement des conduites d'eau, d'égout et des chaussées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer