Services supralocaux: le maire de Louiseville appuie Michel Angers

Yvon Deshaies serait prêt à ce qu'une régie... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Yvon Deshaies serait prêt à ce qu'une régie intermunicipale s'occupe de l'aréna de Louiseville.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Non seulement Yvon Deshaies est d'accord avec la décision de la Ville de Shawinigan d'exiger la juste part des citoyens de l'extérieur qui profitent des activités et des équipements de cette ville, mais il souhaite qu'une régie intermunicipale soit mise sur pied pour s'occuper de la gestion de l'aréna de Louiseville.

Partisan de la politique du partage de la facture reliée à l'utilisation des équipements supralocaux, le maire de Louiseville n'est pas tombé en bas de sa chaise mardi matin lorsqu'il a lu dans Le Nouvelliste que Shawinigan va de l'avant avec sa volonté d'imposer des hausses de tarification aux citoyens des municipalités voisines pour l'accès à des services comme des cours de natation ou la bibliothèque.

«J'étais au courant de la démarche de Shawinigan. Monsieur Angers a fait faire des études là-dessus et il n'en démord pas. J'appuie ça. C'est normal que les autres autour aident à payer pour les services. C'est le principe de l'utilisateur-payeur.»

Le maire de Louiseville affirme avoir parlé à son homologue de Shawinigan il y a environ un mois. Il veut profiter du fait que M. Angers est membre du conseil d'administration de l'Union des municipalités du Québec pour que son regroupement municipal aborde la question.

«J'aimerais ça, amener l'aréna de Louiseville comme équipement supralocal. Shawinigan parle de beaucoup de choses, de beaucoup de services. Mais à Louiseville, c'est l'aréna et pas autre chose.»

M. Deshaies affirme que le conseil de Louiseville n'a pas l'intention d'adopter la même approche que celle des élus de Shawinigan, à savoir l'imposition de ces hausses de tarification en lien avec le coût des services. Il souhaiterait que l'aréna devienne le point central d'une future régie, un peu comme la Régie d'aqueduc de Grand Pré qui regroupe Sainte-Angèle-de-Prémont, Maskinongé, Saint-Léon-le-Grand, Yamachiche, Saint-Justin, Sainte-Ursule et Louiseville.

«Je ne vais pas imposer des choses comme Shawinigan le fait. On n'est pas rendu là. On en a discuté au conseil et on n'est pas prêt à ça. Moi, je veux des ententes avec les autres municipalités. Je ne veux pas écraser les gens. Mais on vit tous ensemble. Avec une régie qui réunirait les municipalités autour de Louiseville, on pourrait y aller avec une quote-part au prorata de la population.»

Si M. Deshaies est prêt à installer l'aréna au sein d'une éventuelle régie, c'est que sa sollicitation lancée auprès des municipalités voisines en 2014 a reçu peu de réponse positive. À part Yamachiche et Saint-Édouard-de-Maskinongé, aucune autre Municipalité n'offre une subvention à ses jeunes hockeyeurs et patineurs artistiques.

«L'aréna nous coûte environ 750 000 $ par année en frais d'opération et d'entretien. Chez nous, un sou de taxe municipale représente 53 000 $ de revenus pour la Ville. Ça veut dire que l'aréna, ça représente environ 13 cents du 100 $ d'évaluation (14,15 cents). La taxe foncière est à 1,07 $ en 2015. Si je n'ai pas un aréna à payer, je pourrais baisser au moins de 10 cents la taxe foncière et on pourrait mieux compétitionner avec nos voisins autour.

Un aréna est un bijou dispendieux, mais essentiel. On ne peut pas fermer ça. Mais si on avait de l'aide de tout le monde, ce serait plus agréable», conclut M. Deshaies, qui invite la Municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel à bien regarder «le prix que ça coûte» avant de bâtir un aréna.

Rappelons que parmi les neuf municipalités sollicitées par Shawinigan dans le cadre des services supralocaux, Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Mathieu-du-Parc, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Paulin et Saint-Boniface sont membres de la MRC de Maskinongé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer