Chemin illégal: Louiseville ira jusqu'au bout

Yvon Deshaies, maire de Louiseville.... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Yvon Deshaies, maire de Louiseville.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Confrontée à une facture qui ne cesse de grimper, Louiseville va malgré tout faire face à la musique et s'arranger pour régler le chemin du secteur du lac Saint-Pierre dans les règles de l'art.

Yvon Deshaies est pleinement conscient des frais qui s'accumulent pour ce chemin de 215 mètres aménagé en 2008 au coût de 80 000 $. Mais le maire de Louiseville rappelle que les raisons évoquées il y a sept ans par le conseil pour bâtir cette voie qui passe à l'arrière des maisons de l'avenue du lac Saint-Pierre Ouest sont toujours valables aujourd'hui.

«Je suis bien content de pouvoir garder le chemin. On l'a fait pour la sécurité des citoyens de ce secteur-là et ça a été fait de bonne foi. Il faudra enlever le vieux chemin, on va devoir payer pour arranger le nouveau. Ça va prendre un certificat d'autorisation de l'Environnement, on devra engager des ingénieurs, faire faire des plans. On s'est toujours battu pour la sécurité des gens. Mais combien ça va coûter au final? J'ai hâte de voir.»

M. Deshaies a «hâte de voir» la facture totale, comme il le dit, mais il craint évidemment que les coûts soient élevés, surtout si les exigences du ministère de l'Environnement pour mettre aux normes ledit chemin sont grandes. Le maire de Louiseville semble en avoir plein son chapeau de voir que le dossier va finalement se régler à l'été 2016.

«Avoir su que ça aurait duré aussi longtemps, je pense qu'on aurait défait le chemin! Mais on est mal placé, car on l'a fait pour la sécurité des gens. On a une compensation à payer, en plus de l'amende, les travaux. C'est beaucoup d'argent pour un chemin d'une couple de cent mètres.»

La suggestion de sentence sera adoptée par le conseil lors de la séance ordinaire du 8 juin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer