Grand Défi Desjardins: une dose quotidienne de 120 km

Gabrielle Fleury, Joël Bernier et Pierre Cloutier sont... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Gabrielle Fleury, Joël Bernier et Pierre Cloutier sont parmi les 12 cyclistes qui feront le trajet Key West-Louiseville.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Avec une dose quotidienne de 120 km de vélo durant10 jours d'affilée, les cyclistes du Grand Défi Desjardins sont mieux de prendre leurs vitamines.

Les 12 cyclistes sont répartis au sein de trois équipes de quatre personnes. Chaque équipe va parcourir sa section de120 km, ce qui veut dire que la troupe va se taper au total environ 360 km chaque jour durant les 10 jours de la randonnée.

«Ça va être tout un défi, reconnaît Pierre Cloutier. Faire 120 km une journée, c'est correct. Mais durant 10 jours... Ce qu'on craint est la cinquième journée, la sixième. Ça va jouer sur le mental!»

«Si on a un vent de face, ça te travaille dans la tête, renchérit Joël Bernier. Il faudra accepter de rouler moins vite et de prendre plus de temps pour faire la distance.»

Ce dernier s'est procuré un rouleau en décembre pour pédaler le plus possible en prévision du printemps. Ce résident du secteur de Cap-de-la-Madeleine se rend régulièrement au siège social de la Caisse Desjardins de l'ouest de la Mauricie à Louiseville en enfourchant sa bécane. Et dès le mois de mars, il a sorti son vélo sur les routes de la Mauricie malgré le froid mordant. «On a pris une photo pendant qu'on se faisait dépasser par un Ski-Doo», raconte en riant Joël Bernier.

Pierre Cloutier a amorcé un programme d'entraînement quelques jours avant Noël. Il fait confiance à un entraîneur pour élaborer ce programme prévoyant chaque semaine des séances en gymnase, du spinning, du vélo sur rouleau. Il consacre chaque semaine entre 10 et 12 heures à l'entraînement.

Gabrielle Fleury a aussi accentué son entraînement physique depuis les six derniers mois avec un programme établie de façon à tenir compte de ses obligations professionnelles et familiales.

«Je fais du spinning depuis trois ans, explique Mme Fleury. En décembre, j'ai augmenté la cadence. Et j'ai un entraîneur privé depuis le mois de janvier.»

La majorité des cyclistes ont effectué leur première sortie en groupe samedi. Ils ont parcouru 75 km. La prochaine sortie de groupe sera le 17 mai, lors du Défi-vélo Uniprix de la Fondation du centre de santé et de services sociaux de Maskinongé. Une balade de 80 km les attend.

«Ça va permettre aux gens de venir voir qui sont ces malades qui font ça», blague Joël Bernier, qui sera le président d'honneur de l'activité de financement de la Fondation.

Logistique

Un budget de 20 000 $ a été prévu pour défrayer les coûts de la logistique durant le trajet (transport, hébergement, nourriture, etc). Ce budget est exclu des 120 000 $ visés pour la campagne de souscription

Trois véhicules récréatifs, loués à bon prix, conduiront les 12 cyclistes de Louiseville vers Key West. Un des chauffeurs de motorisés est aussi orthothérapeute. Il apportera sa table de massage et soulagera les courbatures et autres maux physiques des cyclistes.

L'organisation prévoit également l'accès à des pièces de vélo. Un des cyclistes possède un magasin de vélo à Drummondville et va assurer la maintenance.

Le départ de Louiseville aura lieu le 29 mai. Le lancement de la randonnée cycliste sera effectué le 31 mai à Key West. Les véhicules motorisés suivront le cortège de cyclistes tout au long du parcours qui longera l'autoroute 95 dans la partie sud des États-Unis et l'autoroute 87 dans la section plus au nord.

L'arrivée à Louiseville est prévue le 9 juin à 14 h 15, question de permettre aux élèves de l'École primaire de Louiseville d'être de la fête.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer