Une ressource en incendies pour trois localités

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(SAINT-PAULIN) Les Municipalités de Saint-Paulin, de Saint-Mathieu-du-Parc et de Saint-Élie-de-Caxton s'apprêtent à partager les services d'un spécialiste du domaine des incendies dans le cadre d'une entente de partenariat qui pourrait se répéter dans d'autres sphères d'activités.

Les trois municipalités ont lancé communément une offre d'emploi afin de dénicher une personne ressource dédiée à la gestion des services de sécurité en incendie. Ce poste cadre viendra combler des besoins différents dans chacune des Municipalités qui vont unir leurs forces pour couvrir le salaire de ce futur employé à temps plein.

Dès le mois de mai, cette personne travaillera deux jours par semaine à Saint-Mathieu et deux autres à Saint-Paulin. Elle offrira quatre heures à Saint-Élie. À Saint-Paulin, ce cadre sera le chef de la brigade des incendies, alors qu'il sera le chef adjoint à Saint-Mathieu. Saint-Élie fera appel à ses services à titre de préventionniste.

«Ça prend une personne avec les compétences en sécurité incendie, mais aussi en gestion. Ça prend une personne avec une certaine expérience, qui est capable de gérer du personnel et qui saura faire sa place dans les services incendie en misant non pas sur son autorité, mais bien sur sa personnalité», précise Serge Dubé, le maire de Saint-Paulin.

Les trois municipalités ont conclu l'entente de partenariat en février après avoir participé à plusieurs rencontres qui se sont échelonnées sur près de neuf mois. «Ça fait notre affaire comme entente, déclare le maire de Saint-Mathieu, Claude McManus. La charge en sécurité incendie augmente de plus en plus. Je suis content de voir qu'à trois municipalités, on va se partager une ressource, mais aussi des idées, des connaissances.»

La signature de cette entente intermunicipale incite les trois maires à accentuer leurs discussions pour voir s'ils peuvent s'entendre sur d'autres services à partager, incluant des équipements. «On se rencontre tous les mois et on discute pour voir comment on peut s'aider, précise Réjean Audet, le maire de Saint-Élie. Les besoins en services municipaux sont grandissants et on n'a pas toujours les budgets. On a tous la même ouverture de s'aider pour offrir plus de services à notre population. On est capable de s'entraider.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer