Festival de la galette: André Auger veut innover

André Auger va succéder à Yvon Picotte à... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

André Auger va succéder à Yvon Picotte à la présidence du Festival de la galette de sarrasin.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Yamachiche) À quelques mois de devenir le président du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville, André Auger pense déjà à apporter quelques changements à l'événement afin de l'améliorer et d'assurer sa pérennité.

M. Auger est producteur de porcs à Yamachiche. Il est aussi avantageusement connu dans la région, car il est le président du Syndicat des producteurs de porcs de la Mauricie. La fin de son terme à ce poste au cours de l'été prochain lui permettra de relever le défi de la présidence du festival louisevillois.

«Je siège au conseil d'administration depuis six ans, je suis responsable d'organiser l'Avenue du terroir. Je suis impliqué et j'aime ça. Je prendrai la relève si le conseil d'administration est d'accord. La présidence représente un beau défi. On va travailler pour renouveler le festival.»

L'événement en sera à sa 37e édition en octobre prochain. Loin de renier la raison d'être du festival, qui se veut un acteur de développement économique pour les commerçants louisevillois, M. Auger croit que le temps est venu d'apporter certaines modifications.

«Ça fait 37 ans que ça marche de la même manière. Il ne faut pas avoir peur des changements même si ça peut déranger. Yvon Picotte en parle depuis quelques années. Il faudra prendre des décisions, essayer d'innover», raconte M. Auger, qui est bien conscient que le festival pourrait en faire un peu plus pour satisfaire la clientèle familiale, par exemple.

André Auger veut savoir ce que les gens de Louiseville veulent avoir comme festival. Il estime qu'une consultation populaire pourrait être un bon moyen d'y parvenir. Il croit également que les membres du conseil d'administration pourraient former des sous-comités avec des citoyens de l'extérieur de l'organisation afin d'apporter de nouvelles idées.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer