Soirée des maires: une activité à répéter

Les maires Robert Lalonde (Saint-Léon-le-Grand) et Michel Isabelle... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les maires Robert Lalonde (Saint-Léon-le-Grand) et Michel Isabelle (Yamachiche) discutent avec la mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont, Barbara Paillé, sous l'oeil amusé de Jean-Louis Deschamps (à gauche), membre du conseil d'administration de la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Yamachiche) Devant le bon succès de la première Soirée des maires, la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé se promet de répéter l'expérience l'an prochain avec une formule améliorée.

Quelque 90 personnes étaient au restaurant la Porte de la Mauricie de Yamachiche mercredi soir afin d'entendre les 17 maires de la MRC de Maskinongé. Ceux-ci ont eu l'occasion de présenter les dossiers conclus dans leur municipalité respective et d'aborder les projets sur la table à dessin pour 2015 et pour les années ultérieures.

Établissement de programmes d'accès à la propriété, mise en place d'équipements récréatifs et à caractère environnemental et réparation de routes et de ponceaux, la variété des dossiers énoncés lors de la soirée donnait un bel aperçu de l'étendue des réalisations et des projets municipaux. Cette variété a d'ailleurs plu à Jérôme Marsais, coordonnateur des services d'immigration et relationniste pour l'emploi à Stratégie Carrière, qui a été un participant très attentif aux discours des maires.

«On a le mandat d'attirer des immigrants. Savoir ce qui se passe est important. C'est intéressant de voir qu'il y a des projets pour attirer les jeunes familles comme à Louiseville, qu'il y a cinq nouveaux commerces à Saint-Boniface. Ce sont des éléments vendeurs auprès des immigrants.»

Pascale Plante portait à la fois son chapeau de citoyenne et celui de directrice du bureau d'information touristique de la MRC de Maskinongé. Elle a apprécié la formule, plus dynamique que celle de l'an dernier lors du 5 à 7 du préfet.

«J'ai appris le projet d'asphaltage du rang des Allumettes à Saint-Paulin. Pour moi, ça a un impact au niveau touristique, car c'est le chemin qui va au lac Castor. Mais il faudrait parler plus des projets qui s'en viennent.»

Michel C. Lemay a participé avec joie à l'exercice de mercredi.

«C'est une belle initiative de la Chambre de commerce, estime le maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé. Ça donne l'occasion de faire valoir ce qu'on fait comme projet et de voir ce que les autres font. C'est intéressant comme formule, c'est très dynamique.»

Son vis-à-vis de Saint-Sévère, Laurent Lavergne, a aussi apprécié le dynamisme qui s'est manifesté tout au long de la rencontre.

«C'est une belle activité pour faire connaître les projets dans la MRC. C'est à répéter, mais je pense qu'on pourrait le faire aux deux ans.»

Selon François Saint-Louis, l'activité mérite d'être de retour en 2016.

«J'ai beaucoup apprécié le fait qu'on ait réussi à avoir tous les maires. Et j'ai aimé le survol qui a été fait des projets de tout le monde», commente le président de la chambre maskinongeoise et coanimateur de la soirée en compagnie de deux représentants de Desjardins entreprises, Simon Allaire et Denis Girard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer