Saint-Boniface doit embaucher un archéologue

Le maire de Saint-Boniface, Claude Caron.... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Saint-Boniface, Claude Caron.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Saint-Boniface) On n'en est pas à un retard près dans la réalisation du projet d'assainissement des eaux usées à Saint-Boniface, mais cette fois, le conseil municipal n'avait pas vu venir la plus récente exigence. Lors de la dernière assemblée régulière, le maire, Claude Caron, a mentionné qu'il fallait procéder à l'embauche d'un archéologue afin de s'assurer que l'aménagement de bassins n'altère pas une zone qui dissimulerait des trésors d'histoire.

En fait, il s'agit d'une nouvelle exigence du ministère de la Culture et des Communications, liée au Programme d'infrastructures Québec-Municipalités.

«Ce projet fait l'objet d'une subvention», explique Annie Le Gruiec, responsable des relations avec les médias au ministère. «Nous avons une entente pour accompagner les municipalités s'il y a des vestiges de différents types. Quand le projet est jugé admissible, différents documents doivent être fournis pour compléter l'analyse avant l'autorisation finale. Parmi ces documents, la Municipalité doit fournir une correspondance qui atteste du respect de la démarche pour la protection du patrimoine archéologique.»

Saint-Boniface a été mise au courant de cette nouvelle exigence en décembre. Le ministère de la Culture et des Communications a rapidement confirmé la nécessité de procéder à une expertise.

«Ce n'est pas toujours le cas, mais ici, le ministère a jugé que c'était nécessaire», précise Mme Le Gruiec. «Parfois, on sait qu'il n'y a aucun potentiel archéologique sur le site. On y va simplement avec une observation sur le terrain et on donne une autorisation rapidement. Dans ce cas-ci, une étude plus poussée devra être réalisée par un archéologue externe pour évaluer le potentiel archéologique du site. Les coûts reliés à cette embauche sont admissibles à la subvention du ministère des Affaires municipales.»

Le site visé est situé tout près de l'intersection de la rue Principale et du boulevard Trudel-Ouest, à côté du dépôt de neiges usées. Le directeur général de la municipalité, Jacques Caron, ne voit pas très bien à quoi le ministère fait référence en terme de potentiel archéologique, puisque le site a longtemps été meublé de terre sà bois, sans la moindre construction.

De son côté, le maire, Claude Caron, redoute que cette nouvelle exigence repousse encore le projet qui, rappelons-le, avait reçu l'aval du ministère des Affaires municipales en 2008.

«Ça m'étonnerait que ça se fasse cette année», déplore-t-il. «Avec la neige qu'il y a, j'imagine que ces fouilles ne commenceront pas demain matin!» Le maire avait inscrit la réalisation de ce projet en 2015 lors de la présentation de son programme triennal d'immobilisations, en décembre.

À l'automne 2008, l'ex-maire, Gilles Bellemare, avait annoncé en assemblée publique la confirmation d'une aide financière de près de trois millions de dollars pour la réalisation de l'assainissement des eaux usées.

La mise en place du réseau a déjà été réalisée, mais il reste à construire une usine d'épuration et aménager des bassins pour terminer le projet et ainsi, mettre fin aux rejets dans la rivière Blanche.

Au fil des années, de nombreuses études ont dû être produites à la demande du ministère des Affaires municipales. Par exemple, la dernière en lice consistait à réaliser de nouveaux tests de débit d'eau pour évaluer les conséquences de l'ajout d'égouts pluviaux sur les rues Commerciale, Guimond, Langevin, Guillemette et sur une partie de Trudel-Ouest.

Dans son évaluation sur la quantité d'eau à traiter, le ministère devra toutefois considérerégalement le développement domiciliaire à Saint-Boniface au cours des dernières années et celui qui est projeté à court et moyen termes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer