Saint-Paulin lance un programme d'accès à la propriété

Serge Dubé... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Serge Dubé

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Paulin) La Municipalité de Saint-Paulin lance un programme incitatif à l'accès à la propriété sur son territoire avec l'objectif d'augmenter sa population et la richesse foncière.

Le conseil a adopté ce programme en décembre. L'administration municipale vise autant les futurs propriétaires de maisons d'occasion que de maisons neuves.

Le programme prévoit la remise d'une subvention aux propriétaires d'une maison neuve sur trois ans. La subvention équivaut à 1 % de la valeur de la maison lors de la première année, à 0,75 % la deuxième année et à 0,40 % la troisième année. Si les propriétaires ont un ou des enfants à charge, le programme prévoit le versement d'une subvention de 0,25 % de la valeur de la maison lors de la quatrième année.

Pour les propriétés usagées, le plan de subvention est une remise équivalente à 0,75 % de la valeur de la maison la première année et à 0,40% la deuxième année. «Notre rôle d'évaluation n'a augmenté que de 1 % en 2014. Pour l'assiette foncière, c'est un peu inquiétant, car habituellement, la hausse est de 2 % ou 3 %. Notre population vieillit, il y a des maisons à vendre. On veut encourager l'achat de ces propriétés. Ces maisons sont dans le périmètre urbain, les services municipaux sont là. C'est une prime d'encouragement», explique Serge Dubé, le maire de Saint-Paulin.

Parmi les exigences fixées par ce programmes, il faudra habiter la maison convoitée ou en construction pour avoir droit à la subvention. Saint-Paulin souhaite ainsi amener les jeunes de la place à demeurer sur son territoire en devenant propriétaires et attirer des gens de l'extérieur.

Le programme sera appliqué en 2015 et couvrira l'ensemble des transactions effectuées durant l'actuelle année. Les autoconstructeurs qui prévoient occuper leur propriété en 2016 pourront toutefois se prévaloir de ce programme si leur projet est initié en 2015. S'il donne de bons résultats, le programme pourrait être réappliqué en 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer