Le transport collectif veut prendre le relais d'Orléans dans Maskinongé

Le service d'Orléans Express de Louiseville en direction... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le service d'Orléans Express de Louiseville en direction de Montréal diminuera de cinq passages quotidiens à un seul à compter de dimanche.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) À l'approche de la date marquant la forte diminution de service de la compagnie Orléans Express au sein du territoire de la MRC de Maskinongé, la Corporation des transports collectifs de cette MRC se prépare à prendre le relais.

Si le soutien gouvernemental est au rendez-vous, le transport collectif va mettre sur pied un service de transport reliant Louiseville à Trois-Rivières. On veut permettre aux gens de la MRC de profiter, via le terminus trifluvien d'Orléans, de plus d'un départ par jour à partir de Louiseville en direction de Montréal et de Québec, comme le prévoit le nouvel horaire d'Orléans.

La refonte des services d'Orléans Express sera en application dimanche. Les Louisevillois s'apprêtent à dire adieu aux cinq bus qui circulent dans les deux directions presque quotidiennement. Toutefois, à partir de Trois-Rivières, six départs quotidiens seront offerts en direction de Québec et cinq vers Montréal. Voilà pourquoi le transport collectif étudie l'idée de lancer un service alternatif par l'entremise d'un sous-traitant.

«On a évalué les problématiques de l'ensemble de la modification des lignes d'Orléans. Notre dossier est déposé au bureau du sous-ministre du ministère des Transports», confirme Valérie Bellerose, directrice générale de la corporation, conctactée hier en fin d'après-midi.

Le financement de ce projet serait assuré par la participation du ministère des Transports du Québec. Quelque 125 000 $ pourraient provenir du gouvernement afin de payer le service.

«On essaie de trouver la meilleure solution possible dans les programmes normés du MTQ pour ne pas laisser la population sans service, ajoute Mme Bellerose. On n'a pas encore d'entente avec le MTQ, mais on espère mettre en place le service le plus rapidement possible.»

Noémie Vanheuverzwijn, porte-parole du MTQ, confirme que le ministère va traiter rapidement le dossier qui a été reçu jeudi après-midi.

«On est très sensible à la situation. Le ministère a eu des échanges avec la corporation de transports collectifs sur le service de rabattement de transport interurbain. Le dossier sera analysé et traité avec diligence», confie Mme Vanheuverzwijn.

Cette dernière indique que le MTQ offre un programme d'aide au développement des transports collectifs pour ce genre d'initiative. Elle assure que des fonds demeurent disponibles.

Mme Bellerose affirme qu'il est trop tôt pour déterminer combien de départs seront offerts chaque semaine entre Louiseville et Trois-Rivières. Une chose est cependant acquise: le service va fonctionner sur réservation.

«La clientèle potentielle est celle qui n'est plus desservie par Orléans, celle qui utilisait Orléans par le biais du transport collectif et aussi une nouvelle clientèle dont les horaires ne convenaient pas. Et on sait qu'il y avait plus de 2000 achats de billets par année sur le territoire de la MRC de Maskinongé, sans compter les achats effectués sur Internet.»

La corporation a amorcé des discussions avec le MTQ afin d'offrir un service temporaire à court terme. Si les démarches sont concluantes avec le gouvernement, la corporation pourrait lancer un appel d'offres assez rapidement afin que le sous-traitant à embaucher soit en fonction dès février.La Tuque

D'autre part, les modalités entourant le lancement du service de transport entre La Tuque et Trois-Rivières seront connues ce matin lors d'une conférence de presse. Le projet, qui profite d'un octroi de 140 000 $ du gouvernement du Québec, a été initié lui aussi pour pallier l'abandon de ce trajet par Orléans Express.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer