Louiseville aide la fabrique

La Ville de Louiseville contribuera financièrement à l'entretien... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La Ville de Louiseville contribuera financièrement à l'entretien du parc des Ursulines, propriété de la fabrique locale.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Soucieuse de participer à la pérennité du parc des Ursulines, la Ville de Louiseville fournira 30 000 $ à la fabrique de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue afin de l'aider à entretenir cet équipement. Dix mille dollars seront remis à la fabrique locale en 2015, en 2016 et en 2017. Le conseil veut ainsi faire sa part dans le maintien d'une infrastructure voisine de l'église paroissiale et utilisée par bon nombre de citoyens, catholiques ou pas.

«Ce n'est pas une question de religion, insiste le maire de Louiseville, Yvon Deshaies. L'église est un monument historique et on se sert énormément du parc. Les gens de Louiseville y vont, les touristes qui passent en vélo s'asseoient là. On ne met pas 10 000 $ pour la religion, c'est pour l'entretien du parc et des stationnements de l'église.»

Sacristain à l'église de Louiseville, M. Deshaies rappelle que le parc des Ursulines et les stationnements devant le presbytère et à l'arrière de l'église sont utilisés par bien des gens à l'occasion d'activités qui n'ont rien à voir avec la religion.

«Les gens se servent des stationnements, mais la fabrique ne dit pas un mot. Si le parc était fermé à la population, ce serait une chose, mais il est accessible à tous. Je pense que l'utilisation du parc est plus communautaire.»

Quatre conseillers sur cinq ont voté en faveur de cette résolution adoptée lundi, car le maire Deshaies et le conseiller Charles Fréchette, qui est marguillier, avaient quitté la salle au moment du vote demandé par le conseiller Gilles A. Lessard. Ce dernier est contre cette résolution, étant donné qu'une fabrique religieuse ne doit pas être financée en partie par des deniers municipaux, soutient-il.

«Les taxes, c'est pour les services municipaux. La Ville est une entité civile et la fabrique est une entité religieuse. Ça ne doit pas interférer», raconte M. Lessard, qui se dit bien au fait des difficultés financières que vivent les paroisses.

André Lamy est le conseiller qui a proposé l'adoption de la résolution. Il soutient que la Ville peut faire sa part dans le maintien d'une telle infrastructure qui rayonne au centre-ville de Louiseville.

«Je comprends très bien l'argumentaire de Gilles, c'est légitime et logique. Mais je vois le parc des Ursulines comme un actif pour la communauté. Je me sens le devoir de participer à ce que le parc soit fleuri durant l'été», raconte M. Lamy, qui considère que le parc des Ursulines et l'église contribuent à la vie touristique de Louiseville, un peu comme le Festival de la galette de sarrasin et la compétition hivernale de Snocross, deux événements soutenus par la Ville.

Une demande de la fabrique

Yvon Picotte assistait à la séance du conseil de lundi. Le président de la fabrique est satisfait de voir que le conseil accepte la demande de la paroisse qui vit des temps plus difficiles, financièrement parlant.

«Le parc des Ursulines a des bancs publics, le cénotaphe est dans ce parc et la fabrique l'a entretenu tout le temps qu'elle a pu le faire, mais il faut refaire l'asphalte à des endroits, entretenir la pelouse. Le stationnement à l'arrière de l'église sert à des gens qui laissent leur auto à cet endroit pour partir en autobus au casino. On pourrait dire non, mais on ne veut pas le faire, car on vit avec la population. C'est pour ça que la demande a été faite. L'aide va servir à entretenir des terrains qui sont utilisés par l'ensemble de la population de Louiseville. Ça ne servira pas aux activités de culte.»

Selon Yvon Picotte, quelque 100 000 $ sont nécessaires annuellement pour l'entretien général des propriétés de la fabrique de Louiseville.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer