Priorités révisées pour 2015 à Louiseville

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) La période de compressions budgétaires amène non seulement Louiseville à revoir toutes les facettes de son budget, mais aussi à mettre sur la glace certains projets d'immobilisations qui devaient être faits en 2015.

Quelque 5,2 millions de dollars sont chiffrés pour réaliser différents projets de voirie, de réfection d'immeubles publics et d'achats d'équipements. Louiseville a dû faire le tri entre ce qui doit être absolument réalisé en 2015 et ce qui peut être reporté afin de fixer les grandes orientations pour l'année qui vient. La mise en place d'une scène permanente et de rideaux ainsi que l'aménagement d'une loge pour les artistes et d'espaces de rangement à la Place Canadel font partie de la deuxième catégorie. Louiseville va plutôt investir 45 000 $ dans le sablage et la peinture de la structure.

«On est prudent dans nos immobilisations. Une scène au préau, c'est au moins 100 000 $. Ça va retarder d'une couple d'années», explique Yvon Deshaies, le maire de Louiseville.

Deux millions de dollars seront investis pour poursuivre le développement du secteur domiciliaire du moulin Tourville. La somme servira à installer un bassin pour les eaux de pluie qui amènera ces dernières à la rivière du Loup via des conduites souterraines. Des travaux d'asphaltage et d'installation de bordures de rues et de lampadaires font partie de la liste.

Louiseville poursuivra la réfection des infrastructures d'une portion des rues et avenues Sainte-Marie, Saint-Jacques, Saint-Paul et Saint-Marc. Le chantier de trois millions de dollars a été amorcé en septembre et la moitié de cette somme sera injectée en 2015 pour le conclure. Louiseville profite d'une subvention des gouvernements supérieurs qui couvre les deux tiers des coûts.

L'année 2015 devrait être la bonne pour refaire les systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation de l'hôtel de ville. Le projet de 423 000 $ devait se réaliser cette année, mais la Ville a essuyé un refus du gouvernement du Québec en octobre après avoir demandé une aide financière qui aurait couvert 75 % de la facture.

«On est admissible pour faire une nouvelle demande en 2015. On n'a pas à redéposer notre demande, elle sera étudiée en début d'année et on s'attend à avoir la réponse à la fin du mois d'avril. Mais si la réponse est la même, c'est Louiseville qui va payer le montant complet, car les travaux doivent être faits. C'est un très vieux bâtiment et on a des problèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation», ajoute Sonia Desaulniers, la directrice générale de la Ville de Louiseville.

Au grand plaisir des cyclistes, l'avenue Royale sera retapée sur une distance de 1,3 kilomètre. Une somme de 430 000 $ sera investie afin de refaire le fond de la route, de changer des ponceaux et de poser une nouvelle couche d'asphalte. Une subvention gouvernementale de 66 000 $ est associée au projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer