Le transfert de propriété du parc des Chutes sur le point d'être réalisé

Les infrastructures du parc des Chutes devraient bientôt...

Agrandir

Les infrastructures du parc des Chutes devraient bientôt devenir la propriété de la Municipalité de Sainte-Ursule.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Sainte-Ursule) La Municipalité de Sainte-Ursule prend les moyens pour que la transaction tant attendue qui officialisera le transfert de propriété du parc des Chutes assure la protection des investissements des contribuables.

Réjean Carle espérait que le dossier du transfert de propriété entre le ministère des Transports du Québec et la Municipalité soit réglé avant les vacances estivales. La Municipalité tient toutefois à faire respecter une clause dans le contrat, ce qui pourrait entre autres expliquer le délai.

«La clause date de 1983 quand le parc a été vendu (une première fois) à la Municipalité (il a ensuite été cédé en 2002 à une corporation). Elle vient protéger l'avoir des citoyens. On sera propriétaire des infrastructures du parc, mais les terrains appartiennent toujours au gouvernement.

Si, par exemple, la Municipalité décide à un moment donné d'investir 500 000 $ et que dans plusieurs années, on veut le céder de nouveau, on ne cédera pas le parc pour un dollar. On veut protéger l'argent des citoyens. On veut simplement que cette clause soit respectée.»

M. Carle assure que la volonté de Sainte-Ursule n'est pas de se départir du parc aussitôt qu'elle deviendra propriétaire de ses infrastructures. Le but n'est pas d'essayer de faire un profit en revendant les infrastructures si jamais cette décision devait être prise. Mais Sainte-Ursule ne veut pas en perdre non plus.

«Le MTQ fait vérifier le contrat par ses juristes. J'espère régler ça en 2014», ajoute M. Carle.

Ce délai n'a pas empêché Sainte-Ursule d'investir dans la rénovation des équipements du parc au cours des derniers mois.

Après avoir déboursé environ 70 000 $ dans la réfection du belvédère en 2013, le conseil a accepté cette année de consacrer autour de 55 000 $ dans la réfection des marches des sentiers. Les chalets ont aussi été retapés. Quelque 40 000 $ ont été dépensés pour refaire la toiture et rafraîchir l'intérieur des cinq chalets.

Dès que la signature du contrat sera réalisée, la Municipalité de Sainte-Ursule pourra se pencher encore plus sérieusement sur le plan de relance du parc des Chutes. Par le biais d'une étude des besoins du parc, le conseil saura ce qu'il pourra faire exactement comme intervention.

«Avec toutes les restrictions budgétaires imposées par le gouvernement, est-ce qu'on va être capable d'investir massivement? se demande Réjean Carle. On va voir en 2015. On sait déjà qu'on ne mettra pas un budget spécial en investissement pour le parc des Chutes pour 2015. Il faudra aussi voir si le gouvernement pourra nous aider dans nos projets.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer