Un mandat chargé pour Robert Lalonde à la MRC de Makinongé

Robert Lalonde... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Robert Lalonde

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Tous les mandats de préfet sont chargés, dira Robert Lalonde, mais celui qui vient de commencer s'annonce particulièrement occupé en raison de tous les bouleversements imposés par Québec dans sa quête de redressement budgétaire.

Le maire de Saint-Léon-le-Grand a été reconduit à la préfecture de la MRC de Maskinongé, mercredi soir. Réjean Carle (Sainte-Ursule) et Yvon Deshaies (Louiseville) ont proposé et appuyé sa candidate et la réélection de M. Lalonde s'est réglée en quelques secondes.

Celui qui a succédé à Jean-Paul Diamond en 2008 amorce un quatrième mandat de deux ans dans le siège de préfet. Il sait fort bien toutes les répercussions qui s'annoncent sur la gestion des centres locaux de développements, des organismes dont on ignore encore s'ils vont survivre aux coupes budgétaires de 56 % ou s'ils seront avalés par les MRC.

«Ce n'est pas une question de structure, précise-t-il. C'est plutôt une question de mission. La mission est de développer la région. Et il n'est pas question de laisser tomber nos entrepreneurs. Je vais faire en sorte que le changement radical qui arrivera pour 2015 n'affectera pas nos entreprises touristiques, agricoles et manufacturières.»

À l'instar des autres municipalités régionales de comté, la MRC de Maskinongé est en pleine préparation du budget de 2015 qui sera adopté le 26 novembre. L'annonce des coupes dans le financement des CLD et du nouveau pacte fiscal réservé au monde municipal arrive à un bien drôle de moment.

«On fait encore un budget séparé pour la MRC et pour le CLD. Mais j'ai hâte que le gouvernement prenne une décision afin de savoir à quoi s'attendre», déclare M. Lalonde sur un ton qui ne laisse place à aucune interprétation.

La desserte en service Internet haute vitesse à la grandeur du territoire de la MRC de Maskinongé demeure le projet en tête des priorités de Robert Lalonde pour 2015. Le dossier est traité par l'équipe de la MRC depuis six ans et le préfet souhaite ardemment que le tout soit réalisé dans les prochains mois.

«La confiance donnée par les maires démontre qu'il y a une continuité pour les dossiers qui concernent l'avenir de la MRC. Je vois que les maires réalisent que je peux combler ces défis-là.»

La réélection de Robert Lalonde a été suivie de celle de Michel Isabelle au poste de préfet suppléant. Le maire de Yamachiche a aussi été reconduit sans opposition. Son retour en poste a d'ailleurs été salué chaleureusement par Robert Lalonde, visiblement heureux de la tournure des événements.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer