Un week-end qui s'annonce meilleur pour le Festival de la galette

Yvon Picotte est le président du Festival de... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Yvon Picotte est le président du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Les prévisions météo faisant état d'absence de pluie pour le week-end qui s'annonce vont permettre au Festival de la galette de sarrasin de reprendre un peu les pertes d'achalandage découlant du temps maussade de samedi.

La direction du festival se prépare à accueillir beaucoup de monde en ce deuxième et dernier week-end d'activités. Le défilé du dimanche demeure un événement incontournable qui attire énorment de personnes, pratiquement peu importe le temps qu'il fait. De plus, la soirée folklorique du vendredi avec les Cousins Branchaud intéressera les amateurs de musique traditionnelle qui veulent veiller tard. Mais le ciel variable annoncé pour la fin de semaine sera le bienvenu.

«Un premier bilan de la première fin de semaine indique que pour les spectacles à la Place Canadel, ça ressemble à l'an dernier pour la fréquentation. Mais on n'a pas fermé la rue samedi (côté achalandage). Dimanche, ça a été meilleur. Si les prévisions de la météo demeurent comme ça, ça va s'équilibrer», illustre le président du festival, Yvon Picotte.

Le festival tient ce soir le souper de la population. Ce rendez-vous a pris la relève du souper des marchands l'an dernier. La direction a modifié l'appellation afin d'informer les gens que tout le monde est invité, même si c'était déjà le cas avec le souper des marchands.

«Il y avait un paquet de gens qui étaient là dans les motorisés, mais qui pensaient que ce n'était pas pour eux! Le souper est ouvert à toute la population», rappelle Yvon Picotte.

L'organisation s'attend à recevoir près de 300 personnes. La direction réalise toutefois qu'un tel événement présenté un mercredi soir peut ralentir la volonté des gens d'y participer.

C'est la raison pour laquelle on réfléchit à la possibilité de laisser tomber le souper de la population l'an prochain pour le remplacer par un brunch populaire qui aurait lieu le premier samedi du festival. De cette façon, l'événement serait plus accessible pour les gens.

Mercredi

18 h: Souper de la population à la Place Canadel

Jeudi

10 h: Messe western à l'église paroissiale

13 h: Disco avec Roland Pelletier à la Place Canadel

20 h: Spectacle du groupe Swing d'la patte à la Place Canadel

Vendredi

20 h: Spectacle avec les Cousins Branchaud et le groupe Mythes et Légendes à la Place Canadel

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer