Fonds de diversification: Louiseville ne veut pas être oubliée

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le maire de Louiseville affirme comprendre la difficile situation économique que vit Shawinigan. Yvon Deshaies a d'ailleurs montré sa solidarité envers cette ville en participant à la marche de samedi dernier. Le maire soutient toutefois que l'économie de sa municipalité a besoin d'être dynamisée et que les sommes restantes au Fonds de diversification économique doivent aussi servir pour les entreprises de son coin de la Mauricie.

Le maire Yves Lévesque... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Le maire Yves Lévesque

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois.... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste) - image 1.1

Agrandir

Le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Le maire de Louiseville souhaite justement rencontrer à ce sujet le ministre responsable de la région de la Mauricie et ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Jean-Denis Girard.

«Je l'attends chez nous à Louiseville, car moi aussi j'ai des besoins», lance d'emblée le maire Deshaies. «Il y a des entreprises à Louiseville qui veulent grossir ou changer d'endroit. On peut s'organiser.»

L'économie de Louiseville devrait aussi pouvoir, estime son maire, profiter des sommes prévues par le Fonds de diversification économique créé dans la foulée de la fermeture de la centrale nucléaire. «J'ai toujours dit que les 200 millions $ doivent aussi déborder vers l'ouest, vers Louiseville.»

L'accompagnement des entreprises de Shawinigan par les membres du groupe tactique d'intervention économique pour la préparation des projets ne cause pas problème pour le maire de Louiseville. Il ne croit pas que Shawinigan sera ainsi avantagée par rapport aux autres municipalités.

«Moi aussi je vais en vouloir. Ces gens [fonctionnaires] travaillent pour le Québec au complet, pas uniquement pour Shawinigan», soutient le maire. «Je laisse travailler Shawinigan, je leur donne mon appui. Ça ne sert à rien de mettre des bâtons dans les roues. On attend, mais par la suite je veux rencontrer le ministre Girard.»

Yvon Deshaies reconnaît toutefois que le milieu économique de Louiseville doit déposer des projets pour obtenir de l'argent. Le maire organisera d'ailleurs au début de l'année 2015 un souper-rencontre avec des dirigeants d'entreprises pour favoriser le dépôt de projets au Fonds de diversification économique.

«Qu'est-ce qu'on fait et où envoyons-nous l'argent? Déjà, une dizaine de personnalités d'affaires ont dit qu'ils participeraient au souper», précise le maire Deshaies.

De son côté, le premier magistrat de Trois-Rivières, Yves Lévesque, ne voit pas de problème si les entreprises de Shawinigan bénéficient de l'ensemble des 30 millions $ encore disponibles dans le Fonds de diversification économique. Il rappelle que sur les 200 millions $, 150 millions $ étaient dédiés à Trois-Rivières et Bécancour et que les 30 millions $ toujours disponibles étaient de l'enveloppe réservée aux autres secteurs de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Jean-Guy Dubois, le maire de Bécancour, se demande s'il restera de l'argent dans le Fonds pour des villes comme Louiseville. Il souligne de plus qu'il n'a jamais été rencontré par des fonctionnaires d'Investissement Québec au sujet du Fonds. Le maire soutient aussi qu'il n'a toujours pas eu de réponse quant à sa demande d'assouplir les critères d'accessibilité à ce Fonds.

«Le Fonds est très limitatif», soutient-il. «Les projets doivent être d'au moins 200 000 $. Plusieurs petites entreprises comme des entreprises agricoles aimeraient déposer des projets, mais ne peuvent pas en raison des critères trop stricts.»

Partager

À lire aussi

  • L'appel de Shawinigan a été entendu

    Shawinigan

    L'appel de Shawinigan a été entendu

    Moins d'une semaine après la marche de mobilisation pour réclamer une aide spécifique de 20 millions de dollars, le maire de Shawinigan, Michel... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer