Plus d'un million pour la Haute-Mauricie

La députée de Laviolette, Julie Boulet (au centre),... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

La députée de Laviolette, Julie Boulet (au centre), a fait cinq annonces à La Tuque.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) De passage dans le Haut Saint-Maurice, la député de Laviolette et ministre du Tourisme, Julie Boulet, a dévoilé des appuis financiers à plusieurs organisations de la région oeuvrant dans des sphères bien différentes. Québec a octroyé des montants d'une valeur totale dépassant le million de dollars.

«Ça vient répondre à plusieurs besoins de la communauté. Je suis très heureuse de ces annonces», a souligné d'entrée de jeu la députée Julie Boulet.

C'est le Club de motoneige et tout-terrain Alliance du Nord qui a reçu le plus gros montant, près de la moitié de l'argent annoncé. Le premier montant de 447 750 $ servira aux infrastructures.

L'aide financière va permettre à l'organisme de renforcer la sécurité des usagers en construisant un pont sur la rivière Bazin. Cela devrait permettre d'assurer un lien durable et sécuritaire entre les régions de la Mauricie et des Laurentides pour les adeptes de véhicules hors route, et ce, 12 mois par année.

«Si on veut attirer du tourisme chez nous, il faut des infrastructures qui leur permettent de parcourir l'ensemble du territoire», a commenté Mme Boulet.

«Ça vient aussi sécuriser à long terme la vie du club. Il faut des infrastructures solides et durables. [...] C'est un gros point positif. Pour la viabilité et la sécurité de ces clubs-là, c'était important. Ça confirme qu'on va être là pour longtemps», a ajouté François Thouin du club de motoneige Alliance du Nord.

Une autre aide financière de 60 000 $ a été remise à l'organisme. Cet argent servira à l'acquisition d'un bâtiment de service en copropriété avec le Club Quad de Parent. Les deux organismes ont également reçu une aide gouvernementale non remboursable de 60 000 $ pour ce projet.

«Ça fait 11 ans que le Club Quad existe et il n'avait pas de place fixe pour les réunions et pour entreposer les équipements. On apprécie vraiment l'aide», a commenté Sylvie Lachapelle du Club Quad.

La députée de Laviolette n'a pas manqué de souligner la très grande importance de l'industrie de la motoneige et du quad.

Le Centre d'amitié autochtone de La Tuque a pour sa part mis la main sur une aide financière de 300 000 $ répartie sur trois ans. Le centre d'amitié pourra, entre autres, continuer à offrir les services d'intervention psychosociale mis en place à la suite des événements de Val-d'Or. Deux nouveaux postes seront également créés.

«Les sommes attribuées sont destinées à offrir des services directs aux autochtones, en particulier aux plus vulnérables d'entre eux. J'appuie sans réserve cet organisme dans l'accomplissement de son importante mission», a lancé Mme Boulet.

Le gouvernement du Québec a aussi annoncé un soutien financier de 180 000 $ au Conseil des Atikamekw de Wemotaci pour le programme de participation autochtone à l'aménagement durable des forêts.

Cette aide supplémentaire devrait permettre la conciliation des activités d'aménagement forestier avec les activités exercées par les membres des communautés à des fins alimentaires, domestiques, rituelles ou sociales.

«C'est pour venir en aide aux familles du territoire touché par les coupes forestières. C'est surtout de l'aide matérielle qui sert à donner un coup de main», a précisé le chef de la communauté de Wemotaci, François Néashit.

Finalement le Centre d'activités populaires et éducatives (C.A.P.E.), qui travaille dans le domaine de l'alphabétisation, recevra une aide financière de 40 318 $ ce qui portera le montant total versé à 131 690 $ pour 2016-2017.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer