La Tuque veut améliorer ses performances organisationnelles

Un chantier de travail sur l'optimisation des services... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un chantier de travail sur l'optimisation des services municipaux sera mis en place en étroite collaboration avec le personnel.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) L'agglomération de La Tuque va poursuivre ses démarches d'amélioration pour augmenter les performances de son organisation municipale.

L'objectif est simple, freiner l'augmentation des dépenses de la Municipalité. Un chantier de travail sur l'optimisation des services municipaux sera mis en place en étroite collaboration avec le personnel.

«Avec les coupes du pacte fiscal, nous avons perdu des sommes importantes en revenus qui sont impossibles à compenser par les taxes. Dans ce contexte financier difficile, nos citoyens s'attendent à ce que nous soyons plus efficaces et qu'on trouve des moyens innovateurs de freiner l'augmentation des dépenses. Bref, on travaille à faire plus avec moins, ce qui est une très bonne chose», a mentionné le maire de La Tuque, Normand Beaudoin.

Depuis 2011, plusieurs chantiers internes ont été mis en place pour améliorer les performances des services municipaux, par exemple les chantiers 5-S au garage municipal, le chantier Kaïzen à l'évaluation ou la restructuration de la masse salariale qui a permis de réduire de 10 % les postes-cadres et de 5 % les postes syndiqués.

«Toutes les mesures d'amélioration continue mises en place depuis 2011 nous ont permis de limiter la croissance des dépenses à moins de 1 % au cours des cinq dernières années. Nous poursuivons dans la même veine en 2017 avec une analyse complète de nos façons de faire. On l'a déjà fait ces dernières années, mais on pousse encore plus loin l'exercice cette année.

Nous poursuivons le travail de réduction des dépenses en 2017. Les employés y participent et apportent leurs idées. Nous travaillons sur le gain de temps et sur le gain d'efficacité. Nous allons revoir notre gestion des véhicules municipaux et optimiser l'utilisation de nos espaces de bureau.

En 2015, nous avons implanté des GPS dans nos véhicules de voirie forestière. En 2017, nous allons le faire dans nos gros véhicules de voirie municipale pour améliorer la performance organisationnelle et réduire les coûts de réclamations», a conclu le directeur général, Marco Lethiecq.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer