La Bostonnais veut aussi le cellulaire

La Bostonnais veut aussi être desservie par le...

Agrandir

La Bostonnais veut aussi être desservie par le réseau cellulaire. Le maire. Pierre-David Tremblay. insiste pour que le projet de la Ville de La Tuque devienne le projet de l'agglomération de La Tuque.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le maire de La Bostonnais est clair: sa municipalité doit être desservie par le réseau cellulaire et il veut faire partie du projet de la Ville de La Tuque. Mardi soir, lors de l'assemblée du conseil d'agglomération de La Tuque, Pierre-David Tremblay a souligné qu'il n'entendait pas lâcher le morceau.

Depuis son élection l'été dernier, le maire Tremblay met de la pression dans ce dossier. 

«C'est important pour la route d'abord. Je parle de la route entre La Tuque et Chambord. Il peut y avoir des risques d'accidents et des besoins d'appeler les secours. C'est indispensable d'avoir des services de téléphonie cellulaire et d'Internet. Si on installe une tour, du même coup, la déserte engloberait aussi le service des citoyens, des petites industries et des touristes. Ce serait une valeur ajoutée», a commenté le maire de La Bostonnais.

Ce dernier insiste pour que le projet de la Ville de La Tuque devienne le projet de l'agglomération de La Tuque.

«Depuis le début, je dis qu'il doit y avoir une association, mais là je sens qu'on veut nous écarter. On amène des points pour qu'on soit capable d'intégrer cette association-là, et c'est pratiquement non. Il faut que ça passe par l'agglomération. [...] La Tuque doit penser en terme d'agglomération, et l'agglomération c'est trois municipalités et non juste deux. Qu'est-ce que ça cache? L'avenir nous le dira probablement», a-t-il commenté.

En assemblée publique, Pierre-David Tremblay a profité de son temps de parole pour parler d'une lettre venant du maire de La Tuque envoyée à la Municipalité de Lac-Édouard. Un papier qui, visiblement, le dérange. 

«Cette lettre-là vient appuyer la Municipalité de Lac-Édouard. La Tuque a appuyé une autre municipalité, pourquoi ne pas l'avoir fait avec La Bostonnais? Je n'ai jamais eu réponse à ces questions-là [...] On ne lâchera pas le morceau. Partout en province, ce dossier-là a été traité en MRC. Ça n'a jamais été traité par une petite municipalité seule», a-t-il lancé.

Le maire de Lac-Édouard, Larry Bernier, a toutefois émis certaines réserves. Il a cru bon de spécifier que la lettre d'appui à Lac-Édouard avait été faite pour un premier projet que la compagnie avait présenté.

«Il faut comprendre que cette compagnie détient les droits de téléphonie cellulaire pour Lac-Édouard. Ils voulaient desservir notre municipalité, mais aussi, et surtout, amener un plan B à la Ville de La Tuque au cas où la fibre optique soit coupée [...] Ce projet-là a été abandonné depuis, là ils ont un nouveau projet pour desservir toutes les municipalités de l'agglomération de La Tuque», a-t-il précisé.

Le maire de La Tuque abonde dans le même sens. La Bostonnais fait partie du projet. Mais il faut commencer quelque part et la première partie, c'est la route 155 Sud.

«Dans tout le projet, il va y avoir La Bostonnais, Lac-Édouard, La Croche, Parent, Wemotaci. Maintenant, il faut commencer quelque part et ce sera par La Tuque», a commenté Normand Beaudoin.

«On va avoir des rencontres avec Ambra bientôt et ils vont nous donner l'heure juste. [...] On travaille pour l'ensemble, mais la réalisation va se faire par étape», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer